POLITIQUE


Conférence au Parlement suédois sur la reconnaissance des actes génocidaires des Arméniens contre les Azerbaïdjanais

A+ A

Stockholm, 17 avril, AZERTAC

Une conférence sur la reconnaissance des actes génocidaires que les Arméniens ont commis contre les Azerbaïdjanais au XXe siècle a eu lieu au parlement suédois.

Le président de l’Association culturelle «Azerbaïdjan» Samad Fartach a d’abord annoncé les objectifs de la conférence.

Le recteur de l’Université de Giresun de Turquie Aygun Attar a parlé des terribles tragédies perpétrées par les envahisseurs arméniens contre le peuple azerbaïdjanais. A. Attar a insisté sur l’importance d’étudier de façon détaillée ces événements et de les transmettre à la communauté internationale.

L’expert israélien sur les relations internationales Arye Gut a fait une analyse détaillée sur ces événements. Il a qualifié cette tragédie de crime contre l’humanité et a souligné que le gouvernement azerbaïdjanais faisait beaucoup pour faire reconnaître le génocide de Khodjaly. Mettant un accent particulier sur la campagne «La justice pour Khodjaly» dont l’initiateur est Leyla Aliyeva, vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev, l’expert a évoqué les propos du président israélien sur le génocide de Khodjaly lors d’une intervention à l’ONU.

D’autres intervenants ont insisté sur la nécessité de faire reconnaître non seulement le génocide de Khodjaly, mais aussi le 31 mars – la journée du génocide des Azerbaïdjanais.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules