POLITIQUE


Bahar Mouradova : Il faut conjuguer les efforts afin de régler bientôt les conflits

A+ A

Bakou, 6 juillet, AZERTAC

Bahar Mouradova, vice-présidente du Milli Medjlis, chef de la délégation azerbaïdjanaise à l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, a pris parole lors des discussions animées en marge de la session d'été de l'institution et a mis en valeur la nécessité de conjuguer les efforts afin de régler bientôt les conflits, de garder les relations de bon voisinage sur la base du respect de l'intégrité territoriale et de la souveraineté des Etats.

Bahar Mouradova a dit qu'il fallait déjà sortir du cadre d'expressions telles que «le soutien officiel pour les négociations» ou «espérer un règlement» dans le processus de règlement des conflits. Elle a souligné qu'il fallait effectuer des démarches pratiques quant à l'inadmissibilité du statu quo dans les zones de conflits. Comme il n'est pas encore trop tard, l'OSCE et son Assemblée parlementaire doivent agir. Des mesures urgentes doivent être prises pour mettre fin à la torture des millions de personnes forcées de fuir leur terre natale, a-t-elle estimé.

En répondant à Artashes Geghamyan, chef de la délégation arménienne à l'AP de l'OSCE, qui avait évoqué lors des discussions les propos «les Azerbaïdjanais retourneront à Erevan, au Zenguezour» du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, Bahar Mouradova a dit : «Merci Monsieur Geghamyan de l'avoir évoqué. Les Azerbaïdjanais retourneront dans leurs terres historiques, y compris Erevan. Vous pouvez en être sûr».

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules