ECONOMIE


Panos Skourletis : TAP et Turkish Stream ne sont pas concurrents

Bakou, 21 août, AZERTAC

Le gazoduc Transadriatique (TAP) et le projet Turkish Stream ne sont pas en concurrence et tous ces deux projets servent à la diversification énergétique, a confié à Sputnik Panos Skourletis, ministre grec de l'Energie. Soulignant que ces projets visent à assurer la sécurité énergétique de l'Europe, le ministre a dit qu'ils devraient être mis en œuvre sur la base de diversification des voies d'approvisionnement en énergie.

«La Grèce soutient actuellement ces deux projets énergétiques – TAP et Turkish Stream», a-t-il estimé.

Le gazoduc est censé transporter du gaz à partir du champ gazier de Shah Deniz II, l'un des plus grands champs gaziers au monde situé dans la mer Caspienne, d'ici à fin 2020. Le gazoduc TAP est une partie du Corridor gazier Sud.

Le gazoduc de 870 km sera rattaché au gazoduc transanatolien (TANAP) à Kipoi, près de la frontière gréco-turque et traversera la Grèce, l'Albanie et la mer Adriatique avant d'atteindre le sud de l'Italie.

Les actionnaires actuels du TAP sont BP (à 20 %), la SOCAR (à 20 %), l'entreprise norvégienne Statoil (20 %), la Belge Fluxys (19 %), l'Espagnole Enagás (16 %) et la Suisse Axpo (5 %).

Le projet Turkish Stream vise la livraison de 63 milliards de mètres cubes de gaz russe en Europe à travers la Turquie.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules