ECONOMIE


Panos Skourletis : TAP et Turkish Stream ne sont pas concurrents

A+ A

Bakou, 21 août, AZERTAC

Le gazoduc Transadriatique (TAP) et le projet Turkish Stream ne sont pas en concurrence et tous ces deux projets servent à la diversification énergétique, a confié à Sputnik Panos Skourletis, ministre grec de l'Energie. Soulignant que ces projets visent à assurer la sécurité énergétique de l'Europe, le ministre a dit qu'ils devraient être mis en œuvre sur la base de diversification des voies d'approvisionnement en énergie.

«La Grèce soutient actuellement ces deux projets énergétiques – TAP et Turkish Stream», a-t-il estimé.

Le gazoduc est censé transporter du gaz à partir du champ gazier de Shah Deniz II, l'un des plus grands champs gaziers au monde situé dans la mer Caspienne, d'ici à fin 2020. Le gazoduc TAP est une partie du Corridor gazier Sud.

Le gazoduc de 870 km sera rattaché au gazoduc transanatolien (TANAP) à Kipoi, près de la frontière gréco-turque et traversera la Grèce, l'Albanie et la mer Adriatique avant d'atteindre le sud de l'Italie.

Les actionnaires actuels du TAP sont BP (à 20 %), la SOCAR (à 20 %), l'entreprise norvégienne Statoil (20 %), la Belge Fluxys (19 %), l'Espagnole Enagás (16 %) et la Suisse Axpo (5 %).

Le projet Turkish Stream vise la livraison de 63 milliards de mètres cubes de gaz russe en Europe à travers la Turquie.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules