RÉGIONS


23 ans se sont écoulés de l'occupation de la région de Khodjavend par les forces armées arméniennes

A+ A

Beylagan, 2 octobre, AZERTAC

La région de Khodjavend a été créée le 26 novembre 1991 à la suite de la suppression de la Région autonome du Haut-Karabagh. Le territoire de la région s'étend sur une superficie de 1,46 mille km², la population est de 42,4 mille habitants (01.04.2013). Elle est située à 334 km de Bakou. Khodjavend se compose du chef-lieu (Khodjavend), de 2 bourgs (Hadrout, Qirmizi Bazar) et de 81 villages.

Bénéficiant d'une situation géographique très avantageuse, Khodjavend partage ses frontières avec les régions d'Aghdam, Aghdjabadi, Fuzouli, Djabraïl, Goubadly, latchine, Choucha et Khodjaly.

Le nom de Khodjavend est constitué de deux mots «Khodja» et «vend». Le mot «Khodja» vient du turc et signifie «enseignant». Le mot «vend» désigne «enfant, héritier, descendant».

Khodjavend est une région agricole. La viticulture, les céréales et l'élevage prenaient une place importance dans son économie. Les ruisseaux créaient des conditions favorables pour le développement de l'horticulture et des cucurbitacées.

La région est située dans les contreforts du Caucase, sur la route Aghdam-Fuzouli. Le relief de la région qui est située essentiellement entre 500 à 2725 mètres (montagne de Grand Kirs) est montagneux.

La région abrite des espaces de loisirs comme Baghirkhan, Qirmizi Bazar, Mede Boulaghy, Baba Boulaghy, Bally Boulag etc.

Considéré comme l'un des anciens lieux d'habitation et ayant des ressources naturelles et des monuments historiques spécifiquesm la région de Khodjavend possède l'Edich gabbro, utile pour pierre de parement mural (2034 m3 de réserve), les calcaires pour la fabrication de chaux (989 mille tonnes de réserves), les ressources en eau douce souterraines, dont les réserves sont estimées à 90,33 mille m3 par jour. Ses rivières (Khonachentchay, Kuendelentchay, Gozloutchay, Gouroutchay, Tchakhmagtchay, Alytchay, Atauttchay, Binetchay etc) appartiennent aux bassins versants de la Koura et de l'Araxe.

Dans le bourg de Qirmizi Bazar, deux platanes d'Orient, l'un, âgé de 1000 ans, 600 cm de diamètre de tronc et 25 mètres de hauteur, et l'autre, âgé de 2000 ans, 600 cm de diamètre de tronc et 25 mètres la hauteur, étaient conservés comme monument naturel.

Des zelkovas, âgés de plus de 100 ans, avec un diamètre moyen de 24 cm et une hauteur de 12 mètres, répertoriés dans le «Livre rouge» de la République, étaient protégés dans un terrain de 0,5 ha dans le village de Garakend de Khodjavend.

La grotte d'Azykh, datant de 1,5 million d'années, ainsi que la grotte de Taghlar, datant du même âge, non loin du village de Salaketine, la tour «Ritich» des Ve-VIIIes siècles dans le village de Tough, la tour «Ergunech», située au pied de la montagne d'Ergunech, la tombe de «Rzagoulou Bey» du XIIIe siècle non loin du village de Duduktchu, le dôme «Achouglou Gocha» non loin du village de Khodjavend, le temple albanais (1241) dans le village de Beuyuk Taghlar, le temple «Rouge» du Xe siècle dans le village de Tough sont des monuments historiques, et architecturaux de la région de Khodjavend.

Dans la Guerre de Karabagh, débutée en février 1988, 145 personnes, dont 13 femmes et 13 enfants, ont sacrifié leur vie pour Khodjavend. Le 2 octobre 1992, la région de Khodjavend a été occupée par les forces armées arméniennes.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules