POLITIQUE


Un rabbi américain condamne les crimes des agresseurs arméniens contre les Azerbaïdjanais

A+ A

Washington, 3 octobre, AZERTAC

Un article du rabbi Israel Barouk intitulé «Rising above Hatred and Intolerance….I am not "Zionist Scum"» a été publié dans le journal américain The Times of Israel. Dans l'article l'auteur répond aux accusations des lecteurs arméniens et divulgue les détails des crimes commis par les militaires arméniens en Azerbaïdjan.

I.Barouk écrit : «Dans mon article précédent, j'avais divulgué les détails de la destruction impitoyable du patrimoine culturel par le groupe terroriste qui s'appelait l'Etat islamique en Irak et au Levant, ainsi que du nettoyage «culturel» et ethnique des Arméniens contre l'Azerbaïdjan. Mon article se basait sur les faits des organisations internationales des droits de l'homme, ainsi que de l'ONU. L'article n'a pas seulement été accueilli par une violente pluie d'insultes accompagnée de remarques antisémites, mais aussi par des menaces. Je n'ai pas lu le reste des commentaires quand j'ai vu l'expression «le salaud sioniste» (Zionist Scum).

Dans les commentaires l'ai vu non seulement les efforts concertés de certains groupes qui ne sont pas conscients des atrocités des Arméniens et mais aussi un antisémitisme violent. A son tour, ceci nous pousse à divulguer les faits supplémentaires manifestant l'importance du soutien de la communauté juive aux pays tels que l'Azerbaïdjan et Israël où l'harmonie, la tolérance et l'espoir sont salués.

Le rabbi évoque l'occupation illégale de la région du Haut-Karabagh de l'Azerbaïdjan par l'Arménie dans les années 90, la poursuite de cette occupation qui est condamnée dans les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et par la communauté internationale.

Il aborde également les anciennes traditions de tolérance en Azerbaïdjan. L'auteur indique que dans le rapport de la Ligue anti-diffamation l'Arménie a été considérée comme le deuxième pays le plus antisémite du monde.

Enfin, I. Barouk invite les dirigeants arméniens à avouer les crimes qu'ils ont commis contre le peuple azerbaïdjanais : «L'Azerbaïdjan mérite être soutenu dans la lutte contre les forces s'efforçant d'empêcher le rétablissement du progrès et de la paix», a-t-il conclu.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules