CHRONIQUE OFFICIELLE


Le président Ilham Aliyev s'est entretenu avec le vice-président de la Banque mondiale VIDEO

A+ A

Bakou, 23 octobre, AZERTAC

Le président de la République d'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a reçu le 23 octobre la délégation conduite par Cyril Muller, nouveau vice-président de la Banque mondiale pour l'Europe et l'Asie centrale.

Le vice-président Cyril Muller s'est rappelé de sa visite en Azerbaïdjan en 1999 et sa rencontre avec le leader national Heydar Aliyev. Il a souligné que l'Azerbaïdjan avait obtenu de grandes réalisations au cours des dernières années. Cyril Muller s'est dit convaincu que l'Azerbaïdjan serait un pays plus prospère dans l'avenir.

Exprimant son espoir à la poursuite des processus de développement en Azerbaïdjan, le président Ilham Aliyev a noté que le pays s'était heurté aux difficultés financières et économiques pendant les premières années de son indépendance. Le chef de l'Etat a souligné que d'importants travaux avaient été effectués dans les domaines de la création de l'infrastructure, de l'élargissement des opportunités d'affaires, de la création de nouveaux emplois, de l'augmentation de la production locale etc. en bien gérant les revenus obtenus grâce à la politique énergétique réussie. Le président de la République a ensuite fait savoir que l'Azerbaïdjan était entré dans la nouvelle phase de son développement et a mis un accent particulier sur la nécessité de la mise en œuvre des réformes institutionnelles et de l'encouragement des entreprises pour améliorer le climat d'affaires dans le pays. Le chef de l'Etat a également indiqué l'importance de réduire la dépendance de l'économie au pétrole et a rappelé que le secteur non pétrolier représentait 70% du produit intérieur brut, tandis que les ressources énergétiques constituaient 90% de l'exportation totale. Le président a dit que la production orientée vers l'export serait la priorité de la nouvelle étape.

Lors de l'entretien, un échange de vues a eu lieu sur les perspectives de la coopération entre l'Azerbaïdjan et la Banque mondiale.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes