CHRONIQUE OFFICIELLE


Vœux du président de la République aux Azerbaïdjanais pour la Journée de solidarité des Azerbaïdjanais du monde et le Nouvel an VIDEO

A+ A

- Mes chers compatriotes,

L’an 2015 va s’écouler. En 2015, la crise économique, politique et militaire s’est approfondie dans la région où nous vivons. Des risques et des menaces ont augmenté, de nouveaux défis se sont produits.

Malgré tout, l’Azerbaïdjan s’est développé avec succès en 2015. Notre but principal consistait à ce que la sécurité du peuple azerbaïdjanais soit assurée, notre pays soit développé.

La stabilité socio-politique a été garantie en Azerbaïdjan. Le peuple azerbaïdjanais vit et continuera à vivre en toute sécurité.

Dans le même temps, le prix du pétrole a fortement baissé (environ trois fois). İl était impossible de l’imaginer au début de l’année courante. Mais c’est une réalité. La croissance économique a été assurée suite à une politique économique réussie, le secteur non pétrolier s’est développé en Azerbaïdjan. Il m’est particulièrement agréable de voir le secteur non-pétrolier avoir atteint un taux de croissance moyen d'environ 7 %. Cela montre que notre politique donne ses fruits. L’Azerbaïdjan a une économie durable et notre dépendance au pétrole sera diminuée au fur et à mesure.

Mais, bien sûr, nos revenus ont fortement baissé, nous avons dévalué notre monnaie. En tout cas, nous avons tenté et essayons de réduire l’influence de cette situation sur le niveau de vie de la population. Notre tâche principale est de garder stables les prix des biens de consommation.

2015 est l’année de l’agriculture en Azerbaïdjan. Je suis heureux d’avoir atteint une croissance d’environ 7% dans l’agriculture. En général, notre politique économique est appréciée par de prestigieuses organisations internationales. Selon le Forum économique mondial de Davos, l’Azerbaïdjan se retrouve à la 40e place pour sa compétitivité. C’est une réussite importante et historique. Cela prouve que nous sommes en bonne voie et nous allons assurer les intérêts du peuple azerbaïdjanais.

Les problèmes sociaux sont résolus en Azerbaïdjan. Bien que nos revenus aient diminué de façon spectaculaire, aucun programme social n’a été annulé. Tous nos projets sociaux ont été mis en œuvre. Telle est l’essence de notre politique. Cette dernière vise le citoyen azerbaïdjanais. Nous construisons un Etat, une économie forts. Le bien-être de la population a toujours été et sera une priorité pour nous.

En 2005, le prestige international de notre pays s’est également accru. Mes visites dans des pays étrangers et celles des chefs d’Etat et de gouvernement de différents pays en Azerbaïdjan en sont une parfaite illustration. Cette année, j’ai effectué environ 20 visites dans des pays étrangers et 15 chefs d’Etat et de gouvernement sont venus en Azerbaïdjan.

En même temps, la politique extérieure que nous pratiquons est appréciée par la communauté internationale. Parce que nous menons une politique indépendante. Nous avons une position décisive sur chaque question. Aucune force extérieure ne peut influencer sur notre volonté. L’Azerbaïdjan poursuit son chemin politique de façon indépendante. Notre politique défend les intérêts du peuple azerbaïdjanais. Les pressions, les menaces ne peuvent avoir aucun impact sur notre politique. Nous n’avons peur de rien ni de personne. Notre principale tâche, c’est de servir notre peuple et augmenter le prestige de ce pays.

Je vous assure qu’en 2016 et dans les années à venir l’Azerbaïdjan restera fidèle à sa ligne de conduite, poursuivra sa politique indépendante. Ceux qui veulent mener une campagne anti-Azerbaïdjan doivent prendre cela en considération. Leurs efforts sont vains et n’influenceront jamais sur notre politique.

Le règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh reste, comme toujours, la priorité de notre politique étrangère. Malheureusement, il n’y a eu aucun avancement en ce sens. La cause est évidente. L’Arménie ne veut pas la paix. Elle tente de prolonger le conflit, gagner du temps. İls ne sont pas sincères lors des négociations et cherchent à poursuivre le processus de négociations sous divers prétextes.

Notre politique consiste à ce que le conflit doit être réglé conformément aux normes et principes du droit international, l’intégrité territoriale de notre pays doit être restaurée. Les envahisseurs doivent quitter nos territoires occupés et les citoyens azerbaïdjanais doivent retourner à leur terre natale.

Le Conseil de Sécurité de l’ONU a adopté quatre résolutions pour le règlement du conflit. Ces résolutions revendiquent le retrait immédiat et inconditionnel des forces d’occupation des territoires occupés. Le conflit ne doit être résolu que dans le cadre de ces documents. L’Azerbaïdjan ne se réconciliera jamais avec la création d’un deuxième Etat arménien sur ses territoires. Personne ne reconnaîtra l’indépendance du Haut-Karabagh. Nous essayons de restaurer notre intégrité territoriale grâce aux moyens politique, économique et diplomatique. La justice est de notre côté, les forces politique et économique soutiennent et renforcent notre position. Je suis convaincu que nous y parviendrons, l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan sera rétablie.

Bien sûr, outre les efforts diplomatiques, il faut avoir un fort potentiel militaire pour y arriver et nous la créons. L’armée azerbaïdjanaise est dans le rang des armées les plus puissantes du monde.

Toutes les tentatives de sabotage de l’ennemi ont été déjouées en 2015. Des coups écrasants ont été infligés à l’ennemi. Le dernier s’incline devant notre supériorité sur le champ de bataille. Nous sommes en faveur du règlement pacifique de ce conflit. Mais nous ne nous allons pas écarter de notre chemin. L’usage de la force si nécessaire est notre droit souverain.

En 2015, des problèmes des personnes déplacées trouvaient leur solution. Chaque année des milliers de personnes déplacées sont déménagés aux nouveaux appartements. Cette politique sera maintenue l’année prochaine.

D’importantes mesures ont été prises en matière d’énergie en 2015. La mise en œuvre du projet de TANAP est lancée. Ce projet est déjà une réalité. L’Azerbaïdjan y joue un grand rôle avec les pays partenaires. Notre pays est le principal actionnaire et investisseur du projet de TANAP. Ce projet nous permettra de livrer nos ressources gazières aux marchés mondiaux aux cours des prochaines décennies et d’assurer pleinement les intérêts politiques et économiques de notre pays.

Cette année d’importants travaux avaient été effectués en matière de fondation des corridors de transport. Le corridor de transport Est-Ouest est déjà en réalisation. Le nouveau projet de la Route de la Soie allant depuis la Chine, l’Asie centrale jusqu’en Azerbaïdjan, depuis l’Azerbaïdjan en Europe, en passant par la Géorgie et la Turquie est mis en œuvre et l’Azerbaïdjan a un rôle très important en la matière. En même temps, l’Azerbaïdjan fait des démarches concrètes pour la fondation du corridor Nord-Sud. Je suis convaincu que ce projet, lui aussi, se réalisera avec succès, et alors l’Azerbaïdjan deviendra un pays de transit irremplaçable à l’échelle mondiale après la réalisation de ces deux projets importants. Pas besoin d’expliquer ce que cela signifie.

C’est durant cette année que les Jeux Européens ont eu lieu pour la première fois dans l’histoire. Dans ce sens aussi l’Azerbaïdjan a montré sa capacité. L’Azerbaïdjan a accueilli plus de six mille athlètes et des milliers d’hôtes qui ont eu l’occasion de connaitre les réalités du pays. Les Jeux Européens se sont déroulés au niveau des Jeux olympiques d’été, ce qui est une triomphe de l’Etat azerbaïdjanais. C’est aussi la triomphe du sport azerbaïdjanais. Car nos athlètes, notre équipe nationale a remporté 56 médailles, dont 21 en or, se positionnant à la deuxième place au classement par équipes. C’est vraiment une grande triomphe de l’Azerbaïdjan et tous les citoyens azerbaïdjanais sont fiers que nous ayons enregistré un grand succès.

En 2015 se sont tenues les élections législatives. Elles ont constitué un événement important pour le développement de notre pays.

Les élections parlementaires ont été transparentes et démocratiques. Tous les observateurs internationaux l’ont affirmé. Le peuple azerbaïdjanais a exprimé sa volonté. Les résultats des élections parlementaires sont la confirmation de la grande importance accordée par le peuple azerbaïdjanais à notre politique.

L’Azerbaïdjan poursuit son chemin de démocratie, de développement et c’est notre choix conscient. L’unité nation-pouvoir et la solidarité nationale connaissent leur plus haut niveau aujourd’hui.

Chers amis, aujourd’hui c’est la Journée de solidarité des Azerbaïdjanais du monde. Je saisis cette occasion pour saluer tous les Azerbaïdjanais du monde, pour leur adresser mes meilleurs vœux. Eux et les citoyens azerbaïdjanais, tous les Azerbaïdjanais du monde savent que l’Azerbaïdjan avance aujourd’hui avec succès sur le chemin d’indépendance et de développement. L’Azerbaïdjan indépendant est un Etat puissant aujourd’hui. Notre mission principale consiste à renforcer encore notre Etat à assurer une meilleure vie au peuple azerbaïdjanais.

Je félicite sincèrement tous les citoyens azerbaïdjanais et les Azerbaïdjanais du monde entier pour la Journée de solidarité des Azerbaïdjanais du monde et le Nouvel an, j’adresse tous mes vœux de nouveaux succès et de bonheur à toutes les familles azerbaïdjanaises.

Joyeuses fêtes et bonne année !

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes