POLITIQUE


La tentative de l’ennemi de violer la frontière nationale est empêchée

A+ A

Bakou, 28 mars, AZERTAC

L’Arménie, ayant subi ces derniers jours de nombreuses pertes dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan, a multiplié ses tentatives de provocation à la frontière azerbaïdjano-arménienne en aspirant de réparer ses échecs.

En rendant la situation plus tendue à la frontière, l’ennemi essaie de pousser certaines organisations internationales, y compris les pays membres de l’organisation militaro-politique dont l’Arménie fait également partie, à la participation au conflit.

Les unités des forces armées arméniennes ont tenté, le 27 mars 2016, de violer la frontière azerbaïdjano-arménienne dans le territoire de la région de Gazakh. Grâce à la vigilance des unités militaires azerbaïdjanaises, cet acte provocateur de l’ennemi a été éliminé à la suite de mesures de rétorsion prises. Après avoir subi des pertes, les occupants ont été contraints de battre en retraite.

L’armée azerbaïdjanaise a perdu un officier et un soldat. Le lieutenant Galib Zulfiugarly et le soldat Gafarali Hadjiyev sont tombés en martyrs dans cet accrochage.

Le Ministère de la Défense adresse ses condoléances aux familles et aux proches des victimes.

Les deux victimes ont été décorées à titre posthume.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules