POLITIQUE


Il existe des opportunités pour élargir la coopération azerbaïdjano-tadjike

A+ A

Bakou, 28 septembre, AZERTAC

Le Premier ministre azerbaïdjanais Artour Rassizadé a eu une rencontre ce mercredi avec la délégation conduite par Choukourdjon Zoukhourov, président de la Chambre des représentants de l’Assemblée nationale du Tadjikistan.

Le Premier ministre azerbaïdjanais s’est félicité de la poursuite des liens historiques entre les deux pays à l’époque contemporaine. Il a fait savoir qu’il existait toutes les opportunités pour élargir la coopération mutuellement bénéfique. Il a dit qu’il y avait de bonnes perspectives pour les projets communs dans plusieurs secteurs de l’économie, notamment en matière d’énergie, de métallurgie, de transport, d’agriculture, de tourisme, de commerce, ainsi qu’humanitaire.

Le Premier ministre a donné des informations détaillées sur le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh. «Ce conflit n’est pas encore réglé en raison de la politique d'agression de l'Arménie et des doubles standards de certaines organisations internationales sur cette question», a-t-il indiqué.

«Le Tadjikistan attache une grande importance aux relations avec l’Azerbaïdjan, devenu un pays leader dans la région. Il est intéressé par le développement des liens traditionnels entre les deux pays», a souligné Choukourdjon Zoukhourov. Il a exprimé sa satisfaction des rencontres tenues et des négociations menées à Bakou. Il a dit que son pays était pour le règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh en conformité avec les principes de l’intégrité territoriale et de l’inviolabilité des frontières de l’Azerbaïdjan et dans le cadre des normes du droit international.

Un échange de vues a eu lieu sur une série de questions d’intérêt commun.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules