POLITIQUE


Forum humanitaire de Bakou : le rôle des médias dans l’assurance du dialogue inter-civilisationel au menu des discussions VIDEO

A+ A

Bakou, 30 septembre, AZERTAC

Une «table ronde» intitulée «La transformation du journalisme à l’ère de l’information et son rôle dans l’assurance du dialogue inter-civilisationnel», organisée par l’AZERTAC, a entamé ses travaux ce vendredi en marge du 5e Forum humanitaire international de Bakou.

Les discussions de cette «table ronde», composée de trois panels, portent sur la formation des modèles alternatifs de l’évolution du journalisme dans une société de l’information, le rôle du journalisme contemporain dans l’assurance du dialogue interculturel, interreligieux et inter-civilisationnel, l’importance du journalisme virtuel et le rôle des réseaux sociaux dans le contexte des défis de la société moderne.

Le directeur général de l’AZERTAC, Aslan Aslanov, a prononcé un discours d’introduction lors de la «table ronde». Il a fait savoir que ce forum international, organisé dans un pays qui avait proclamé le multiculturalisme comme une priorité de la politique de l’Etat, pouvait être appelé «le modèle azerbaïdjanais» de coopération humanitaire. «Les défis auxquels est confronté l’humanité nécessitent, tenant compte de l’ordre mondial qui se globalise, la discussion des problèmes qui s’imposent à notre société au XXIe siècle. Les médias et le journalisme ne jouent pas du tout un rôle moins important que d’autres mécanismes dans le système de mutations multi-vectoriel. Ce n’est pas par hasard qu’une «table ronde» est entièrement consacrée à ce sujet dans le programme de notre Forum.

La «table ronde» poursuit ses travaux avec le premier panel portant sur le thème «La formation des modèles alternatifs de l’évolution du journalisme dans la société de l’information».

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules