POLITIQUE


Rahman Moustafayev : Il existe de grandes opportunités pour l’élargissement des liens azerbaïdjano-français

Rodez, 25 octobre, AZERTAC

« Les relations azerbaïdjano-françaises ont une histoire ancienne. 100 ans avant encore, les représentants de la République démocratique d’Azerbaïdjan ont participé à la Conférence de paix de Paris. Aujourd’hui, nos liens bilatéraux sont à haut niveau. Il existe de grandes opportunités pour élargir encore plus ces relations », a déclaré Rahman Moustafayev, ambassadeur d’Azerbaïdjan en France, lors de sa rencontre avec Christian Teyssèdre, maire de la ville de Rodez.

Le diplomate a abordé les liens existants entre les deux pays dans les domaines politique, économique et culturel. Il a évoqué le fonctionnement du Lycée français de Bakou et de l’Université franco-azerbaïdjanaise (UFAZ) en Azerbaïdjan. R. Moustafayev a donné des informations détaillées sur le chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars et le Port de commerce maritime international de Bakou, soulignant qu’un climat favorable avait été créé en Azerbaïdjan pour l’élargissement des relations commerciales.

Quant au conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan concernant le Haut-Karabagh, le diplomate a dit qu’il constituait un obstacle pour la paix, la stabilité, ainsi que le développement économique dans la région.

Christian Teyssèdre a fait savoir que Rodez était la ville la plus développée de la région d'Occitanie en termes d’économie. Il a indiqué que l’agriculture et les secteurs agroalimentaires se développaient à haut niveau dans cette ville.

Les opportunités de coopération dans les domaines du musée, de l’éducation, de la culture, de la jeunesse et des sports ont fait l’objet d’un échange de vues.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules