POLITIQUE


Jean-Luc Reitzer : Comme cette résolution n’engage pas le gouvernement, elle n’a aucune valeur juridique

Paris, 7 décembre, AZERTAC

« J’ai voté contre. C’est une proposition de résolution qui n’a aucune valeur, ce n’est rien du tout. Cela n’engage pas le gouvernement, cela n’engage personne, C’est un acte symbolique et c’est tout. Comme cela n’engage pas le gouvernement, cette résolution n’a aucune valeur juridique », a estimé Jean-Luc Reitzer, dans une interview accordée à l’AZERTAC concernant la proposition de résolution relative à la « Protection du peuple arménien et des communautés chrétiennes d’Europe et d’Orient ».

« Ce sont les groupes au sein de l’Assemblée Nationale qui désignent leur orateur et donc, moi, j’ai demandé la parole, mais malheureusement on ne m’a pas donné la parole. J’ai demandé un temps de parole, mais il ne m’a pas été accordé », a précisé M.Reitzer.

Il l’a qualifié d’erreur, de faute. Selon lui, la France est membre du groupe de Minsk au sein duquel elle s’était engagée à tenir un rôle de médiateur. « En prenant partie de manière aussi bilatérale, de manière aussi nette en faveur d’une des parties, en l’occurrence de l’Arménie, je ne vois pas quel rôle encore peut jouer la France », a-t-il dit.

« Le ministre des Affaires Etrangères, M. Jean-Yves Le Drian, était très clair, beaucoup plus net. Quand il a exprimé sa position, il était très clair, bien qu’il ait dit « je partage le drame des Arméniens », il était bien équilibré en disant que « la volonté de la France est de rester équilibrée. Il y a un certain nombre de conditions qu’il faut respecter : que le cessez-le-feu soit respecté, que la protection du patrimoine culturel soit respectée.

Les députés sont sous la pression de leurs électeurs et présentent des choses de manière totalement inexactes. Je leur ai déjà expliqué, à la Commission des Affaires étrangères, que l’église arménienne qui se trouve au centre-ville avait été restaurée au crédit du gouvernement azerbaïdjanais. Tous les documents, livres et autres, qui y sont contenus sont protégés.

L’autre chose qui a joué, c’est la Turquie. Tout le monde ne parlait que de la Turquie. C’était la Turquie, la Turquie, la Turquie…

L’Azerbaïdjan est le pays le plus laïc dans le monde. Il n’y a pas le conflit, toutes les religions sont respectées. J’ai dit à mes collègues « venez avec moi en Azerbaïdjan et regardez. Ne restez pas avec des idées préconçues, il faut voir la réalité ». Il y a des pressions depuis des années, avec des présentations totalement déformées de la réalité, et en voilà les résultats dramatiques », a souligné Jean-Luc Reitzer.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules