CULTURE


L'ICESCO publie une déclaration à l'occasion de la Journée internationale des Musées

Le Caire, 18 mai, AZERTAC

L’Organisation du Monde islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO) a publié une déclaration à l’occasion de la Journée internationale des Musées. L’AZERTAC présente le texte de la déclaration dans son intégralité :

« Aujourd’hui 18 mai 2021, le monde célèbre pour la deuxième année consécutive la Journée internationale des musées, proclamée par le Conseil international des musées (ICOM), à la lumière de la pandémie de COVID-19 qui a touché les musées du monde entier et même le personnel de ce vaste secteur, d’autant plus que les visites de musées dans la plupart des pays du monde ont été soit arrêtées, suspendues, ou dont le nombre a été réduit au minimum, ce qui a eu un impact négatif sur le rôle des musées et toute l’action muséale (artisanat et métiers d’assistance) et dicté une nouvelle réalité qu’il appartient d’appréhender convenablement en pleine continuité de cette pandémie.

Consciente des conséquences de cette crise sur tous les aspects de la vie, y compris la culture, l’ICESCO a lancé les initiatives de son « Foyer numérique » et de « La culture à distance » en contribution à l’accès aux sources du savoir et de la culture pendant et après cette pandémie. Elle a aussi inauguré son musée virtuel en tant que plateforme pour afficher les visites en ligne de sites patrimoniaux et des musées dans nombre d’États membres, et organisé des sessions de formation au patrimoine et à la gestion des musées, de même qu’elle a entamé les mesures techniques nécessaires au lancement du portail interactif sur le patrimoine dans le monde islamique.

L’ICESCO n’a épargné aucun effort pour mettre en œuvre sa nouvelle vision en matière de protection, préservation, réhabilitation et pérennité du patrimoine, en créant son Centre du patrimoine qui comprendra une division spéciale pour les musées et le patrimoine mobile. Cette division sera chargée de fournir un soutien technique aux musées du monde islamique et contribuera à la réadaptation de leur personnel, au renforcement des capacités nationales dans la gestion des musées et à l’amélioration de leur mise à profit pour parvenir au développement durable. Aussi l’ICESCO a-t-elle pris les mesures nécessaires pour lancer le réseau des musées d’art islamique, un futur cadre de coopération et de partenariat entre les musées du monde entier.

L’ICESCO a également lancé son programme d’appui aux musées touchés par la pandémie de COVID-19, d’une valeur d’un million de dollars, et auquel ont prétendu plus de 20 musées dans les États membres. Elle a aussi alloué un soutien financier aux musées et sites patrimoniaux endommagés par l’explosion de Beyrouth et les inondations du Soudan survenues en 2020, de même qu’elle participe actuellement à la création du Musée du patrimoine immatériel marocain sur la place Jemaa El Fna à Marrakech.

Afin de remplir son rôle de protection et d’anticipation de l’avenir du patrimoine et des musées après la pandémie, l’ICESCO élaborera une étude complète sur l’avenir des musées et de l’action muséale, ainsi que des scénarios à adopter en cas de poursuite de la pandémie, et ce, à la lumière des nouvelles professions que celle-ci a imposées et de la capacité et du besoin de ces musées concernant ces professions, notamment les métiers du numérique. Il s’agit également du rôle de la technologie moderne dans la gestion des musées et la présentation des collections muséales, en plus du rôle des musées dans le développement des communautés locales, la promotion de la préservation du patrimoine et la réalisation des objectifs de développement durable », lit-on dans la déclaration publiée par l’ICESCO.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules