SOCIETE


L’OMS : La flambée de variole du singe reste maîtrisable

Bakou, 25 mai, AZERTAC

Alors que plus de 250 cas confirmés et suspects de variole du singe ont été recensés depuis la détection du premier cas le 7 mai dernier en dehors des foyers habituels de la maladie, cette flambée des infections si inhabituelle soit-elle, reste « maîtrisable », a indiqué mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Ce que nous savons de ce virus et de ces modes de transmission, cette flambée peut encore être contenue, c’est l’objectif de l’OMS et des États membres de contenir cette flambée et de l’arrêter », a déclaré lors d’une conférence de presse de l’ONU à Genève, la Dre Rosamund Lewis, Cheffe du Secrétariat de la variole du programme d’urgence de l’OMS.

« Le risque pour le grand public semble donc être faible, car nous savons que les principaux modes de transmission ont été ceux décrits dans le passé », a-t-elle ajouté.

Pendant que l’agence sanitaire mondiale de l’ONU enchaîne les réunions, en pleine Assemblée mondiale de la santé à Genève, pour fournir à ses Etats membres des recommandations sur la conduite à tenir face à cette pathologie, la variole du singe a été signalée dans 16 pays.

« Les dernières données fournies par les États membres de l’OMS au 22 mai font état de plus de 250 cas confirmés et suspects de variole du singe provenant de 16 pays et de plusieurs régions de l’OMS », a précisé la Dre Lewis.

Mais malgré cette légère multiplication des cas, notamment en Europe, l’OMS se veut rassurante. « La transmission du virus peut être stoppée dans les pays non endémiques », avait d’ailleurs affirmé lundi Maria Van Kerkhove, une haute responsable de l’OMS. Un optimisme relayé d’autant que l’organisation ne voit pas de signe d’une mutation du virus. « La maladie infectieuse n’a pas tendance à évoluer », a fait valoir l’OMS, relevant que ce virus présentait moins de mutations mais que le séquençage permettrait de mieux comprendre la récente flambée de nouvelles infections. (ONU)

 

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules