RÉGIONS


La région azerbaïdjanaise de Gouba

Gouba, 28 juin, AZERTAC

La région azerbaïdjanaise de Gouba attire les touristes chaque saison de l’année.

Qetchrech est la zone de loisirs la plus populaire de la région de Gouba, située à 25 km du centre de la région. Qetchrech signifie venir s'asseoir. Ce toponyme est également interprété comme « un endroit où la lumière du soleil ne tombe pas ». Dans cette vaste zone, les arbres poussent si densément qu'en effet les rayons du soleil n'atteignent pas le sol et en été il fait plutôt frais ici. En hiver, ces endroits sont recouverts d'une épaisse couche de neige.

Khynalyg est la plus ancienne localité d'Azerbaïdjan située sur le versant nord de la chaîne principale du Caucase, à une altitude de 2100-2200 mètres du niveau de la mer. Les habitants du village se considèrent comme les descendants directs de Noé. L'histoire de Khynalyg remonte à plus de 5 000 ans. Pendant de nombreux siècles, ce peuple a été séparé de la civilisation par des montagnes inaccessibles aux falaises rocheuses dangereuses.

Aujourd'hui, il y a environ 380 maisons datant de 200 et 300 ans. Les maisons sont construites très proches : le toit d'une maison sert de patio à une autre située au-dessus, c'est arrivé en raison des fortes pentes qui entouraient le village.

Le village est à une heure de route le long d'une nouvelle autoroute depuis la ville de Gouba. Khynalyg a développé sa propre culture et ses propres traditions, et même sa propre langue. Pendant des siècles, cette ville a été isolée du reste de la civilisation par de hautes montagnes et de dangereuses falaises rocheuses. Grâce à cet isolement, les villageois ont pu conserver leur propre langue, qui n'appartient à aucune autre famille linguistique, ainsi que leurs traditions et coutumes, que l'on ne retrouve nulle part ailleurs.

Environ 2 000 personnes vivent ici, réparties en 4 familles. Chaque famille a son propre cimetière et ses propres modèles de tapis et de vêtements. Les habitants de Khynalyg construisent leurs maisons les unes sur les autres. En général, ils ressemblent à une maison à plusieurs étages, dans laquelle le toit d'une maison est le patio de celle sur laquelle elle est construite. Il y a 360 maisons en pierre dans le village, dont chacune a entre 200 et 300 ans.

Avec la construction d'une nouvelle route en 2006, la vie locale a beaucoup changé. Les touristes ont commencé à visiter le village et les habitants ont eu la possibilité de le quitter. Ils achètent des produits à Gouba, échangent des articles ménagers, des produits alimentaires, accueillent et nourrissent les touristes qui souhaitent découvrir ce village unique. Khynalyg est devenu un peu moins isolée, même si elle conserve toujours son caractère unique. En 2007, Khynalyg est devenue une réserve historique, architecturale et ethnographique.

En 2020, le Réserve a été inscrite sur la liste indicative du Comité du Patrimoine mondial de l'UNESCO.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules