ACTUALITES OFFICIELLES


Le président Ilham Aliyev a reçu les lettres de créance du nouvel ambassadeur australien VIDEO

Bakou, 27 octobre, AZERTAC

Le président de la République Ilham Aliyev a reçu, vendredi 27 octobre, les lettres de créance de Marc Innes-Brown, nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d’Australie dans le pays.

Après avoir passé en revue le détachement d’honneur, l’ambassadeur Marc Innes-Brown a remis ses lettres de créance au président azerbaïdjanais Ilham Aliyev.

Puis, le président de la République s’est entretenu avec l’ambassadeur.

Le président Ilham Aliyev a évoqué les visites réciproques des parlementaires, des ministres et d’autres délégations entre les deux pays. Abordant la coopération économique, le chef de l’Etat a dit qu’il était nécessaire de déterminer le format de la coopération économique pour augmenter le chiffre d’affaires. Le président Ilham Aliyev a dit qu’il était possible de créer de nouveaux domaines de coopération en utilisant le large réseau portuaire, bien que les deux pays soient situés éloignés l’un de l’autre. Il a évoqué l’existence de bonnes opportunités pour développer la coopération aussi dans le domaine du tourisme. Le président Ilham Aliyev a exprimé son espoir que l’ambassadeur Marc Innes-Brown apporterait durant son mandat sa contribution au développement des relations bilatérales.

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d’Australie en Azerbaïdjan, Marc Innes-Brown, a dit être fier de remettre ses lettres de créance pendant le 25ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Australie et l’Azerbaïdjan. Il a dit que son pays était intéressé par l’élargissement de la coopération avec l’Azerbaïdjan. « L’Australie a toujours soutenu fermement l’Azerbaïdjan. Nous soutenons souveraineté et votre intégrité territoriale concernant le Haut-Karabagh, nous soutenons votre position », a déclaré l’ambassadeur.

Ensuite, l’ambassadeur Marc Innes-Brown a évoqué la nécessité d’élargir la coopération entre les deux pays en matière de commerce et d’investissement.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter