MONDE


La Conférence de Munich sur la sécurité entame ses travaux

Bakou, 16 février, AZERTAC

La 54ème Conférence de Munich sur la sécurité a débuté dans la capitale bavaroise.

Plus de 500 invités, dont 20 chefs d'État et de gouvernement, environ 80 ministres des Affaires étrangères et de la Défense y sont présents cette année. Pourtant, la chancelière allemande Angela Merkel n’a pas rejoint la conférence parce qu'elle menait des négociations sur la formation d’un nouveau gouvernement.

Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, Federica Mogerini, chef de la diplomatie européenne, Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'OTAN, Theresa May, Première ministre britannique, Sebastian Kurz, chancelier autrichien, Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien, Petro Porochenko, président d’Ukraine, ont confirmé qu'ils assisteront à la conférence de Munich sur la sécurité.

L'Azerbaïdjan est représenté à la conférence par le ministre des Affaires étrangères, Elmar Mammadyarov.

La conférence de Munich a été fondée en 1963 en tant que réunion des représentants des organismes de défense des Etats membres de l'OTAN et cette tradition a duré 30 ans. Depuis les années 1990, ce forum international réunit des militaires, ainsi que des politiciens, des diplomates, des hommes d'affaires, des scientifiques et des personnalités publiques de plus de 40 pays.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules