CHRONIQUE OFFICIELLE


Le président Ilham Aliyev s’est rendu au Centre de toxicomanie à la suite d’un incendie meurtrier VIDEO

Bakou, 2 mars, AZERTAC

Le 2 mars, un incendie est survenu au Centre de toxicomanie national, situé dans l’arrondissement Khataï de la capitale.

Le président de la République Ilham Aliyev s’est rendu ce vendredi au Centre de toxicomanie national pour prendre connaissance de la situation à la suite de l’incendie.

Les responsables des organismes compétents ont informé le président de la République sur les origines et les conséquences de l’incendie.

Selon un communiqué conjoint du Parquet général, des ministères des Situations d’urgence, de l’Intérieur et de la Santé, l’incendie a éclaté le 2 mars à 06h10, heure locale, dans un bâtiment à un seul niveau du Centre de toxicomanie national, situé dans l’arrondissement de Khataï de Bakou. Des sapeur-pompiers, des véhicules du Service national de protection contre les incendies du Ministère des Situations d’urgence et des services d'aide médicale urgente du Ministère de la Santé ont été mobilisés. Lors de l’opération de sauvetage, 30 personnes sur 55 ont été sauvées, 3 d’entre elles hospitalisées. L’incendie a été éteint à 08h30, heure locale. Les corps de 25 personnes ont été découverts sur le lieu de l’incident.

Une enquête a été ouverte par le Parquet général, un groupe d’enquête composé des employés expérimentés du Parquet général, des ministères des Situations d’urgence, de l’Intérieur et de la Santé a été mis en place. Selon les résultats préliminaires, un problème qui s’est produit dans le réseau électrique du bâtiment serait à l’origine de l’incendie.

Le chef de l'Etat a donné des instructions pertinentes pour prendre des mesures urgentes en vue d’éliminer bientôt les conséquences de l'incident et enquêter sur les causes de l'incendie.

Le président Ilham Aliyev a donné des instructions au chef du Pouvoir exécutif de la ville de Bakou et au ministre de la Santé pour apporter de l’aide aux familles des victimes de l’incendie et une assistance médicale urgente aux blessés.

Les mesures prises sont sous le contrôle personnel du président azerbaïdjanais.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter