CHRONIQUE OFFICIELLE


Le président de l’Assemblée générale des Nations unies reçu par le président Ilham Aliyev à Bakou VIDEO

Bakou, 5 avril, AZERTAC

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a rencontré ce jeudi Miroslav Lajčák, président de la soixante-douzième session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Le président Ilham Aliyev a souligné l’importance de la participation de Miroslav Lajčák à la conférence ministérielle du Mouvement des Non-Alignés. Le chef de l’Etat a noté que l’Azerbaïdjan était un membre jeune, mais également très actif de ce Mouvement.

Miroslav Lajčák, président de la soixante-douzième session de l'Assemblée générale des Nations Unies, s’est dit profondément impressionné par les processus de développement en Azerbaïdjan après chaque visite qu'il effectuait dans le pays. Il a souhaité des succès à l’Azerbaïdjan lors de sa présidence au Mouvement des Non-Alignés. Miroslav Lajčák a également transmis ses félicitations pour le rôle actif de l’Azerbaïdjan dans le cadre de l’ONU, a fait savoir que le soutien qu’il apportait au dialogue interculturel et interreligieux, ainsi qu’à la lutte contre le terrorisme international était hautement apprécié dans le monde entier.

«L’Azerbaïdjan accueille des événements importants», a estimé le président Ilham Aliyev, ajoutant que son pays apportait une grande contribution à la coopération internationale. Ayant remercié pour le soutien apporté par l’ONU au Processus de Bakou et aux autres initiatives, le chef de l’Etat a rappelé avec plaisir la tenue récente du Forum global de Bakou en Azerbaïdjan et le message que le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres avait adressé à cet événement. Le président de la République a fait savoir que les événements organisés par l’Azerbaïdjan visaient le renforcement de la coopération et de la stabilité.

Puis, un échange de vues a eu lieu sur le règlement du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan concernant le Haut-Karabagh, les problèmes de migration et de changement climatique, ainsi que les autres défis auxquels l’ONU est confrontée.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter