ECONOMIE


Sandra Oudkirk : TANAP signifie une diversité pour les pays qui achèteront le gaz azerbaïdjanais

Bakou, 12 juin, AZERTAC

« Le gazoduc transanatolien (TANAP) signifie une diversité pour les pays qui achèteront le gaz naturel azerbaïdjanais », a déclaré Sandra Oudkirk, sous-secrétaire d’Etat adjointe américaine à l’Energie, rapporte l’AZERTAC citant l’agence Anadolu.

Soulignant que le projet de TANAP était une grande partie du Corridor gazier Sud, Mme Oudkirk a indiqué l’importance du rôle de ce gazoduc dans le marché de l’énergie de la région. «Le gazoduc qui acheminera le gaz naturel azerbaïdjanais assurera la diversification des sources. Ce projet signifie la diversité pour les pays qui achèteront le gaz azerbaïdjanais. D’autre part, c’est une contribution significative à la sécurité énergétique du pays fournisseur. Bien que les Etats-Unis n’aient pas les investissements directs, ni les intérêts commerciaux, ils soutiennent ce projet, car il contribue à la diversification des sources et à la sécurité énergétique», a-t-elle ajouté.

S. Oudkirk a également fait savoir que l’infrastructure de ce projet pourrait être développée et élargie. La capacité annuelle du gazoduc est de 16 milliards de m3 et elle peut être doublée.

«La mise en service de TANAP est un très bel événement. TANAP est un bon développement global au moment où le monde éprouve des difficultés. C’est également bon pour l’Azerbaïdjan de livrer son gaz aux marchés. La sécurité énergétique de nos alliés et partenaires est nécessaire pour nous», a-t-elle précisé.

A noter que la cérémonie d’inauguration du gazoduc transanatolien (TANAP) aura lieu ce soir à Eskisehir, en Turquie.

La première pierre du TANAP a été posée par le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président géorgien Guiorgui Margvelachvili, le 17 mars 2015, dans le district de Selim de la province de Kars, en Turquie.

Pour l’instant, le coût total de TANAP est estimé à 7,99 milliards de dollars. Mais, lors de l’évaluation initiale du projet, ce chiffre était de 11,7 milliards de dollars. C’est-à-dire, jusqu’à présent, on a économisé environ 3,8 milliards de dollars dans la mise en œuvre du projet. Les dépenses totales des sociétés azerbaïdjanaises sur le projet TANAP jusqu’en 2020 seraient de 6,2 milliards de dollars.

Avec une longueur totale de 1850 km (19 km sous la mer de Marmara), TANAP reliera la cité de Posof de la province d'Ardahan de la Turquie à la frontière avec la Géorgie à la cité d'Ipsala de la province d'Edirne à la frontière avec la Grèce, en passant par 21 provinces. Le gazoduc TANAP qui acheminera le gaz du gisement Chahdeniz -2 vers l'Europe, devrait être mis en exploitation en 2018. TANAP acheminera 10 milliards de m3 de gaz azerbaïdjanais vers l'Europe et 6 milliards de m3 vers la Turquie.

Les actionnaires du projet TANAP sont les suivants : la SAF Corridor gazier Sud (51%), STEAŞ (7%), BOTAS (30%) et BP (12%).

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules