POLITIQUE


D’immenses projets transnationaux se sont réalisés en matière d’énergie et de transport en Azerbaïdjan sous la présidence d’Ilham Aliyev

Bakou, 12 septembre, AZERTAC

« Sous la présidence d’Ilham Aliyev, d’immenses projets transnationaux se sont réalisés en matière d'énergie et de transports en Azerbaïdjan, notre pays a rejoint le rang des pays spatiaux qui sont peu nombreux dans le monde », écrit Ali Hassanov, assistant du président azerbaïdjanais aux affaires publiques et politiques, dans son article consacré au bilan des 15 ans de présidence du chef de l’Etat azerbaïdjanais Ilham Aliyev.

L’auteur note que le principal oléoduc d’exportation Bakou-Tbilissi-Ceyhan, qui relie la mer Caspienne à la Méditerranée a été mis en service en 2006 et le gazoduc Bakou-Tbilissi-Erzurum en 2007. La cérémonie d'ouverture officielle du Corridor gazier Sud s'est tenue le 29 mai 2018 et celle du gazoduc TANAP, qui fait partie du premier, a eu lieu le 12 juin 2018 à Bakou. La durée du « Contrat du siècle », signé à Bakou le 20 septembre 1994 a été prolongé à Bakou le 14 septembre 2017 jusqu’à 2050.

D’énormes travaux ont été effectués à l'initiative du président Ilham Aliyev en matière de création de corridors de transport internationaux Est-Ouest et Nord-Sud, qui relient l'Europe et l'Asie, lit-on dans l’article.

« Le chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars, dont la première pierre a été posée en 2007, a été officiellement inauguré à Bakou le 30 octobre 2017. De nouvelles routes ont été construites jusqu’à la frontière avec la Russie, l'Iran et la Géorgie. Avec la mise en service, le 18 septembre 2018, de la nouvelle autoroute Alat-Astara-frontière avec la République islamique d’Iran, longue de 204 km, tous les travaux visant à réaliser le projet de corridor de transport Nord-Sud sur le territoire de l'Azerbaïdjan se sont terminés. L'Azerbaïdjan est devenu l'un des principaux centres de transit et de logistique en Eurasie, grâce à sa participation active à ces corridors de transport internationaux, qui revêtent une grande importance du point de vue politique, économique et stratégique », fait savoir Ali Hassanov.

Notant que l'Azerbaïdjan a rejoint, durant la présidence d'Ilham Aliyev, le rang des pays spatiaux, dont le nombre est limité, Ali Hasanov mentionne la fondation de la société anonyme ouverte « Azerkosmos » en 2010 et la proclamation de 2013 Année des technologies de l'information dans le pays. Le premier satellite de télécommunication Azerspace-1 a été lancé le 8 février de la même année, le deuxième, Azersky, satellite d’observation, en 2014, et finalement, un nouveau satellite de télécommunication, Azerspace-2, a été mis en orbite en septembre dernier.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules