ACTUALITES OFFICIELLES


Le président Ilham Aliyev a accordé une interview à la chaîne Rossiya-24 VIDEO

Bakou, 26 février, AZERTAC

Le président de la République Ilham Aliyev, ayant participé à la marche nationale à l’occasion du 27e anniversaire du génocide de Khodjaly, a accordé une interview à la chaîne de télévision «Rossiya-24».

L’AZERTAC présente l’interview :

Le correspondant : Nous partageons la douleur du peuple azerbaïdjanais. Nous exprimons nos condoléances aux familles et aux proches des victimes. Que voudriez-vous dire aujourd’hui aux gens, aux habitants de l’Azerbaïdjan, à tous ceux qui partagent cette douleur?

Le président Ilham Aliyev: Merci beaucoup d’être venus et d’exprimer votre attitude envers cet événement tragique dans l’histoire du peuple azerbaïdjanais. C’est une douleur inguérissable, un génocide commis contre notre peuple, le crime le plus grave du siècle dernier. Des civils innocents, y compris des personnes âgées, des femmes et des enfants ont été tués, ont souffert. Pour quelle raison? Pour leur appartenance nationale, parce qu’ils étaient azerbaïdjanais. Le peuple azerbaïdjanais n’oubliera jamais cette tragédie et s'en souviendra toujours. Ça restera gravé pour toujours dans notre mémoire. Le plus important, c’est que de telles tragédies ne se reproduisent plus jamais, que ce genre d’acte génocidaire, qu’un massacre ne soient perpétrés contre aucun peuple pour l’appartenance nationale. L’Etat et le peuple azerbaïdjanais rendent hommage à la mémoire des victimes, leur mémoire est sacrée pour nous. Tous ceux qui se sont sauvés pendant cette nuit tragique resteront à jamais pour nous comme les personnes ayant subi des blessures physiques et des traumatismes moraux, ayant vécu ce massacre. Nous faisons tout notre possible pour améliorer la vie de ces personnes, le gouvernement leur apporte et apportera son aide. Je tiens à dire une fois de plus que nous devons œuvrer pour que de telles tragédies ne se produisent plus dans l’histoire de l’humanité.

Le correspondant: Merci, monsieur le Président.

Le président Ilham Aliyev: Merci beaucoup.

Le correspondant: Merci beaucoup. Nous partageons votre douleur.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter