ACTUALITES OFFICIELLES


Le président de la République a reçu une délégation du Royaume d’Arabie saoudite VIDEO

Bakou, 4 mars, AZERTAC

Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a reçu lundi matin une délégation menée par Ibrahim bin Abdulrahman al-Omar, gouverneur de l’Autorité générale d’investissements du Royaume d’Arabie saoudite, co-président de la Commission mixte sur la coopération en matière d’économie, de commerce, d’investissement, de culture, de sport et de jeunesse.

Exprimant son plaisir de sa visite en Azerbaïdjan, Ibrahim bin Abdulrahman al-Omar a souligné que les membres de la délégation saoudienne étaient profondément impressionnés par le processus de développement, la beauté des monuments culturels et architecturaux en Azerbaïdjan, notamment du Centre Heydar Aliyev.

Ayant remercié pour les paroles agréables, le président de la République a marqué que les grands travaux d’édification en cours, la création de l’infrastructure la plus moderne en Azerbaïdjan donnaient une grande impulsion au développement de tous les secteurs de l’économie, y compris le tourisme.

Au cours de l’entretien, il a été noté que les relations amicales s’élargissaient, ainsi que les relations bilatérales dans les domaines politique et économique se développaient avec succès entre la République d'Azerbaïdjan et le Royaume d'Arabie saoudite. Le chef de l’Etat s’est dit convaincu que la visite de la délégation conduite par Ibrahim bin Abdulrahman al-Omar en Azerbaïdjan contribuerait à élargir encore plus les relations et a noté que la commission intergouvernementale contribuait au développement de la coopération.

Lors de l’entretien, il a également été noté que l’Arabie saoudite souhaitait amplifier sa coopération avec l’Azerbaïdjan et investir dans les divers secteurs de l’économie azerbaïdjanaise. Les parties se sont félicitées que le nombre des touristes venant d’Arabie saoudite en Azerbaïdjan se soit accru de maintes fois au cours d’un an.

Les parties ont procédé à un échange de vues sur les questions concernant la détermination de nouveaux axes de coopération entre les deux pays, ont discuté des perspectives de développement des relations en matière d’énergie, d’investissement, de création des sources d’énergies renouvelables, de tourisme et d’infrastructure touristique, d’industrie, d’agriculture, d’énergie alternative, de transports et pétro-gazier, mettant l’accent sur la nécessité d’accroître le chiffre d’affaires et d’étudier les opportunités logistiques et de transport pour le faire.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter