POLITIQUE


Entretien du ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères avec la Directrice générale de l’UNESCO

Bakou, 1er juillet, AZERTAC

En marge de la 43e session du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO, le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Elmar Mammadyarov, s’est entretenu ce dimanche, à Bakou, avec Audrey Azoulay, Directrice générale de cette organisation.

La Directrice générale a noté que la réunion du Comité du patrimoine mondial était l'un des événements les plus importants de l'UNESCO et que des délégués provenant des quatre coins du monde y assistaient. Elle a exprimé sa gratitude à la partie azerbaïdjanaise d’avoir accueilli la 43e session dudit comité, a-t-on appris auprès du Ministère des Affaires étrangères.

Les parties ont procédé à un échange de vues sur la coopération active et fructueuse existant entre l'UNESCO et l'Azerbaïdjan dans les domaines de la science, de l'éducation, de la culture, de la communication, de l'égalité des sexes etc.

Les activités diversifiées de Mehriban Aliyeva, première vice-présidente de la République d'Azerbaïdjan, présidente de la Fondation Heydar Aliyev et ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO, dans le développement des relations entre l'Azerbaïdjan et l'UNESCO et la promotion des valeurs de l'UNESCO dans le monde ont été mises en valeur.

Mme Audrey Azoulay a exprimé ses remerciements à l'Azerbaïdjan d’être membre dévoué et actif de l'UNESCO et a souligné qu’il y avait besoin notamment des États membres fidèles à leurs engagements en termes de mise en œuvre des réformes de l'organisation.

Elmar Mammadyarov a déclaré que la coopération avec l'UNESCO était d'une grande importance pour l'Azerbaïdjan et que son pays souhaitait développer encore davantage les relations avec cette organisation à but non lucratif. Le ministre a déclaré que l'Azerbaïdjan était intéressé par l'inscription des riches échantillons du patrimoine sur les listes de l'UNESCO. Il a déclaré que la partie azerbaïdjanaise était sensible au sujet de la protection du patrimoine culturel et a souligné que les forces armées arméniennes avaient intentionnellement détruit le patrimoine culturel, historique et religieux du peuple azerbaïdjanais dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan.

Lors de l’entretien, un échange de vues a eu lieu sur les projets importants mis en œuvre par l’UNESCO en matière de protection du patrimoine mondial.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules