POLITIQUE


Hikmet Hadjiyev: Avec sa déclaration provocatrice, la partie arménienne met la région face à de nouveaux dangers et risques

Bakou, 6 août, AZERTAC

Nous rejetons fermement les mots «Le Karabagh appartient à l’Arménie» qu’a énoncés le Premier ministre arménien lors de sa visite illégale dans la ville azerbaïdjanaise de Khankendi, a déclaré Hikmet Hadjiyev, responsable du département de la politique étrangère de l'Administration présidentielle de la République d’Azerbaïdjan,

H.Hadjiyev a souligné que le Haut-Karabagh appartient à l’Azerbaïdjan! «Le Haut-Karabagh est une terre historique et une partie intégrante de l’Azerbaïdjan. La communauté internationale reconnaît et soutient l’intégrité et la souveraineté de l’Azerbaïdjan, y compris le Haut-Karabagh. L’Etat et le peuple azerbaïdjanais ne se réconcilieront jamais avec la violation de l’intégrité territoriale de notre pays à la suite de la politique d’occupation et d’épuration ethnique sanglante de l’Arménie et ne permettront jamais les tentatives d’annexer le Haut-Karabagh à l’Arménie.

Les déclarations du Premier ministre arménien N.Pachinian à Khankendi, y compris ses avis sur l’appartenance des territoires occupés de l’Azerbaïdjan à l’Arménie et les appels lancés à l’annexion du soi-disant régime à l’Arménie montrent clairement que c’est l’occupation qui est le but principal de ce pays. L’appel à l’annexion des territoires occupés de l’Azerbaïdjan doit être qualifié de manque de respect et d’irresponsabilité envers la communauté internationale, notamment les coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE chargés du règlement négocié de ce conflit. L’Arménie enfreint et insulte, au niveau de Premier ministre, les normes et principes du droit international, la Charte de l’ONU et l’Acte final d’Helsinki et détruit complètement le processus de négociations mené par l’intermédiaire des coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE. Après cela, ce sont les coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE qui doivent répondre à la question sur l’avenir du processus de négociations», a fustigé H.Hadjiyev.

Il a également noté que par cette déclaration, le Premier ministre arménien se réfutait lui-même et avouait que ses récentes déclarations selon lesquelles il ne pouvait pas parler au nom du Haut-Karabagh ne sont que des bêtises et des mensonges. Ainsi, les dirigeants arméniens prouvent ouvertement que leur participation aux négociations n'est rien d'autre qu'une hypocrisie et vise à tromper la communauté internationale.

«Nous voulons assurer les dirigeants arméniens du fait que la tentative d’annexer les territoires occupés de l'Azerbaïdjan à l'Arménie n'est rien d’autre qu'un fantasme comme les objectifs sur le développement de l'Arménie d’ici 2050 sont utopiques.

La partie arménienne, avec sa déclaration destructrice et provocatrice, met la région face à de nouveaux dangers et risques, et aggrave délibérément la situation afin de détourner l’attention des problèmes internes. C’est à l’Arménie qu’incombe toute responsabilité de cette situation. Sans aucun doute, l’Azerbaïdjan assurera son intégrité territoriale et sa souveraineté dans le cadre de ses frontières internationalement reconnues, le retour de ses citoyens ayant subi une épuration ethnique sur leurs terres natales», a-t-il précisé.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules