POLITIQUE


Le rabbin Marc Schneier: La première dame Mehriban Aliyeva a beaucoup œuvré pour l’élargissement des droits et des possibilités des femmes en Azerbaïdjan

Washington, 28 août, AZERTAC

Le rabbin américain Marc Schneier, président de la Fondation américaine pour la compréhension ethnique, a accordé une interview exclusive à l’AZERTAC. Dans son interview, il a abordé les traditions de tolérance et de compréhension mutuelle en Azerbaïdjan, ainsi que les efforts du président Ilham Aliyev et de la première vice-présidente Mehriban Aliyeva dans la promotion de ces valeurs dans le monde entier.

«J’aime comparer l’Azerbaïdjan avec les autres 57 pays musulmans. De toute évidence, votre pays est un leader absolu dans le domaine du multiculturalisme. İl ne s’agit pas seulement de la loyauté personnelle du président Ilham Aliyev à la promotion des idées de tolérance pendant toutes les conférences internationales, y compris le processus de Bakou, mais du fait que ces valeurs qui incluent la tolérance et la coexistence pacifique, constituent la base de la société azerbaïdjanaise. Le dialogue interculturel et interreligieux ainsi que la compréhension mutuelle ont été et continuent d'être la base de la société azerbaïdjanaise depuis des siècles. Ce n’est pas une nouvelle plateforme, mais un évènement unique», a-t-il estimé.

Le rabbin Marc Schneier a fait savoir qu’il se rendait souvent en Azerbaïdjan et participait à un certain nombre de conférences globales sur le dialogue interculturel et interreligieux. «Mehriban Aliyeva participe à toutes les conférences et salue les participants venus des quatre coins du monde. Il convient de souligner qu’aux cours de ces années, la première vice-présidente n’a ménagé aucun effort personnel pour transformer l’Azerbaïdjan en une capitale mondiale dans le domaine interculturel. Elle réalise ces travaux en partenariat avec son époux, le président Ilham Aliyev. En plus, la première dame Mehriban Aliyeva a beaucoup œuvré pour l’élargissement des droits et des possibilités des femmes en Azerbaïdjan. Ainsi, elle a encouragé la plupart des femmes musulmanes dans le monde. Il est réjouissant de constater que les attributs de son leadership, son attachement aux valeurs d'humanisme et de tolérance sont compatibles avec les traditions qui forment la base de la société azerbaïdjanaise», a ajouté le président de la Fondation américaine pour la compréhension ethnique.

Le rabbin américain Marc Schneier a également partagé ses avis sur la communauté juive en Azerbaïdjan.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules