ACTUALITES OFFICIELLES


Entretien du président de la République avec le nouvel ambassadeur de Grande-Bretagne VIDEO

Bakou, 14 septembre, AZERTAC

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev s’est entretenu le 14 septembre avec James Lyall Sharp, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, qui lui avait remis ses lettres de créance.

L’ambassadeur James Lyall Sharp a passé en revue le détachement d’honneur, avant d’avoir remis ses lettres de créance au président Ilham Aliyev.

Le président de la République s’est entretenu avec le nouvel ambassadeur du Royaume-Uni.

Le président Ilham Aliyev a déclaré que les relations de partenariat entre l'Azerbaïdjan et le Royaume-Uni jouissaient d’une riche histoire et s’étaient développées avec succès durant de nombreuses années, évoquant sa visite au Royaume-Uni en avril dernier et le rôle des discussions fructueuses menées en marge de la même visite dans le développement de la coopération entre les deux pays. Il a souligné que les liens entre les deux pays couvraient les différents domaines, marquant qu’une coopération réussie s’était effectuée avec le groupe britannique BP dans le secteur de l'énergie durant une période de 25 ans et s'est déclaré confiant que cette coopération continuerait à se développer.

Le président Ilham Aliyev a souhaité à l’ambassadeur James Lyall Sharp plein succès dans ses futures fonctions.

James Lyall Sharp a dit que les relations dans le cadre du « Traité du siècle », dont le 25e anniversaire serait célébré dans un proche avenir, constituaient un bon exemple de la coopération énergétique entre les deux pays. James Lyall Sharp a déclaré qu’il ne ménagerait pas ses efforts durant son mandat pour développer encore davantage les relations d’amitié et de partenariat entre les deux pays.

Ayant souligné l’importance d’amplifier la coopération aussi dans le secteur hors hydrocarbures, le président Ilham Aliyev a mis en valeur l’existence de grandes opportunités en Azerbaïdjan pour les activités des petites et moyennes entreprises britanniques.

Les parties ont procédé à un échange de vues sur les questions régionales et d’intérêt commun.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter