ECONOMIE


Le projet de gazoduc transanatolien s’achève aujourd’hui

La deuxième phase du gazoduc sera mise en service le 30 novembre

Bakou, 30 novembre, AZERTAC

A présent, le gaz naturel azerbaïdjanais est acheminé vers la Turquie via le gazoduc transanatolien (TANAP), segment principal du Corridor gazier Sud. Le gaz azerbaïdjanais extrait du gisement de Chahdeniz 2 dans le secteur azerbaïdjanais de la mer Caspienne sera livré aux consommateurs européens à l’étape prochaine. Avec une longueur totale de 1850 km (19 km sous la mer de Marmara), TANAP relie la cité de Posof de la province d'Ardahan de la Turquie à la frontière avec la Géorgie à la cité d'Ipsala de la province d'Edirne à la frontière avec la Grèce, en passant par 20 villes, 67 bourgs et 600 villages.

TANAP a une grande importance politique et économique pour acheminer le gaz azerbaïdjanais vers l’Europe

Le projet vise le transport du gaz naturel produit du gisement de Chahdeniz 2 et des autres parties de la mer Caspienne vers la Turquie et l’Europe. Le mémorandum d’accord sur le projet de TANAP entre l’Azerbaïdjan et la Turquie a été signé le 24 décembre 2011, tandis que l’accord sur le système de gazoduc transanatolien a été conclu le 26 juin 2012 à Istanbul et ratifié par les organismes législatifs des deux pays. La construction du gazoduc a commencé en 2015 par la cérémonie de pose de la première pierre tenue à Kars, en présence des présidents de l’Azerbaïdjan et de la Turquie.

La capacité actuelle du gazoduc est de 16 milliards de m3 et il est prévu de porter ce volume à 31 milliards de m3.

Jusqu’à présent, la Turquie a importé plus de 3,1 milliards m3 de gaz azerbaïdjanais via TANAP

Appelé la Route de la soie de l’énergie, TANAP joue un rôle clé pour la sécurité énergétique de la région et de l’Europe. Le gazoduc transanatolien (TANAP) a été mis en service le 12 juin 2018 à Eskisehir, en Turquie. Le transport du gaz en Turquie a été lancé le 30 juin dernier. Jusqu’à présent, plus de 3,1 milliards de m3 de gaz ont été transportés via TANAP vers la Turquie. Ce volume sera de 2 milliards de m3 d’ici fin juin et de 4 milliards de m3 avant fin 2019.

Le transport de 6 milliards de m3 de gaz vers la Turquie est prévu pour 2020.

Dans le cadre de la mise en service de la deuxième phase du gazoduc visant l’acheminement du gaz vers l’Europe, l’injection du gaz dans le système a été lancée depuis 15 avril. La deuxième phase du gazoduc qui sera allongée depuis Eskishehir jusqu’à Edirne-Ipsala sera mise en service le 30 novembre.

L’Azerbaïdjan tirera 58 % des revenus annuels sur TANAP

En phase initiale, le coût total du projet était estimé à 11,7 milliards de dollars. Mais on a pu économiser environ 5 milliards de dollars, soit 40% du coût initial. Jusqu’à présent, 6,3 milliards de dollars ont été dépensés pour la construction du gazoduc.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement, la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures, la Banque internationale pour la reconstruction et le développement et la Banque asiatique de développement ont alloué au total 2 milliards 24,5 millions de dollars pour ce projet.

Considérée comme la plus grande chaîne de gazoducs en construction dans le monde entier, le Corridor gazier Sud, long d'environ 3500 km, se compose du gazoduc du Caucase du Sud, du gazoduc transanatolien (TANAP) et de celui Transadriatique (TAP) qui devront acheminer le gaz extrait du gisement de Chahdeniz-2 de l’Azerbaïdjan vers la Turquie et puis vers l’Europe. A l’étape initiale, 6 milliards de m3 de gaz azerbaïdjanais seraient acheminés vers la Turquie et 10 milliards de m3 vers l’Europe.

Les actionnaires du projet TANAP sont les suivants : la SAF Corridor gazier Sud (51%), STEAŞ (7%), BOTAS (30%) et BP (12%).

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules