POLITIQUE


L’Azerbaïdjan et l’Arabie saoudite attachent une grande importance à la coopération en matière d’information VIDEO

Bakou, 28 janvier, AZERTAC

L’Azerbaïdjan et l’Arabie saoudite attachent une grande importance à l’élargissement de la coopération aussi en matière d’information comme dans tous les autres domaines.

Cette question a fait l’objet de discussions lors d’une rencontre tenue entre le président du Conseil d’administration de l’AZERTAC, Aslan Aslanov, et l’ambassadeur d’Arabie saoudite en Azerbaïdjan, Hamad Bin Abdullah Bin Saoud Bin Khudair.

Aslan Aslanov a noté que les relations entre les deux pays étaient entrées dans une nouvelle phase après la visite du leader national du peuple azerbaïdjanais, Heydar Aliyev, en Arabie saoudite en 1994.

« Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a toujours accordé, lui aussi, une attention particulière à l'élargissement de la coopération avec l'Arabie saoudite, pays ami. À l'heure actuelle, des mesures conjointes sont prises pour obtenir des progrès en matière d’économique, d’action humanitaire et de tourisme », a fait savoir Aslan Aslanov.

Au cours de la rencontre, les parties ont abordé avec satisfaction le développement des études arabes en Azerbaïdjan. Les services d’Aïda Imanguliyeva, une éminente orientaliste considérée comme l'un des chercheurs les plus célèbres de la littérature arabe à l'échelle internationale, ont été évoqués avec gratitude, il a été souligné que son héritage intellectuel jouait à l’époque moderne un rôle de pont littéraire et scientifique entre l’Azerbaïdjan et les pays arabes.

Il a été indiqué que l'AZERTAC avait établi des relations partenariales étroites avec l’Agence de presse saoudienne (SPA). Il a été souligné que les deux agences se soutenaient toujours au sein des organisations médiatiques internationales. Il a été souligné que l’agence SPA avait présidé le Congrès mondial des agences de presse de 2013 à 2016 et ensuite l’AZERTAC avait assumé la présidence du congrès mondial en 2016-2019. Les deux agences de presse, toutes les deux étant membres de l’OANA, ont réussi à élargir encore davantage leurs relations de partenariat durant la période écoulée. L’AZERTAC est aujourd’hui membre du Conseil de l’Union des agences de presse des pays de l’Organisation de la coopération islamique (UNA). L'amélioration de l'activité de l'organisation et le renforcement des relations entre les agences avaient été discutés en décembre dernier à Djeddah lors de la rencontre du président du Conseil d’administration de l’AZERTAC, Aslan Aslanov, avec le ministre des Médias saoudien, Turki bin Abdullah Al Shabana.

L'ambassadeur Hamad Bin Abdullah Bin Saoud Bin Khudair a déclaré que les relations entre les deux pays se développaient dans divers domaines et é que de grands progrès avaient été obtenus, notamment dans le domaine du tourisme. « Nous travaillons ensemble pour approfondir nos liens économiques. Un accord va être signé pour mettre en œuvre un grand projet énergétique. Nous organisons des événements culturels pour que nos peuples se connaissent mieux. Les médias ont un grand rôle à jouer pour rapprocher encore plus nos pays et nous devons utiliser cette opportunité de manière efficace », a estimé l’ambassadeur d’Arabie saoudite.

Au cours de la rencontre, l'ambassadeur a été informé de l’AZERTAC qui s'apprête à célébrer ses 100 ans. Les parties ont également échangé des vues sur les tendances du développement des médias modernes, le soutien médfiatique aux événements de l'ambassade saoudienne et d'autres questions d'intérêt mutuel.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules