POLITIQUE


L'Azerbaïdjan contribue considérablement au renforcement de la solidarité et de la coopération à l'échelle mondiale dans la lutte contre COVID-19

Le Mouvement des non-alignés a tenu un sommet par visioconférence en format du Groupe de contact à l'initiative du président Ilham Aliyev

Bakou, 4 mai, AZERTAC

À l'initiative du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, en tant que président du Mouvement des non-alignés (MNA), le sommet « Nous nous unissons contre le COVID-19 » consacré à la lutte contre la pandémie de coronavirus du Groupe de contact du MNA s'est tenu par visioconférence ce lundi 4 mai.

Le président Ilham Aliyev a prononcé un discours d'ouverture lors du sommet. Il a déclaré que la pandémie mondiale de COVID-19 a un impact négatif sur tous les Etats. Grâce au soutien mutuel et aux efforts conjoints, nous pouvons vaincre le COVID-19. Le président azerbaïdjanais a mentionné que c'était le deuxième sommet organisé à l'initative de l'Azerbaïdjan, marquant la tenue le 10 avril par visioconférence du sommet extraordinaire du Conseil de coopération des Etats turcophones, dont la présidence est assumée par son pays.

Lors du sommet, il a donné des informations sur les mesures préventives immédiates et nécessaires prises pour empêcher la propagation du coronavirus en Azerbaïdjan, maquant que la priorité est d'assurer la santé des personnes et leur protection sociale en période de pandémie. Toutes ces mesures prises dans le pays ont permis d'empêcher les cas d'infection massive. Au cours des trois dernières semaines, il y a eu une tendance positive entre le nombre de personnes infectées et celui de personnes guéries en Azerbaïdjan.

Le président Ilham Aliyev a également évoqué les travaux réalisés pour assurer la stabilité économique, résoudre les problèmes d'emploi et garantir la stabilité macroéconomique et financière en Azerbaïdjan en période de pandémie, notant qu'un paquet de soutien socio-économique d'une valeur de 3,5 milliards de manats a été adopté à cette fin.

Le chef de l'État a proposé de tenir par visioconférence, au niveau des chefs d'État et de gouvernement, une session spéciale sur la pandémie de COVID-19 de l'Assemblée générale, prévue dans la Charte des Nations Unies.

Ensuite, le président de la 74e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande, a déclaré qu'aucun pays ne pouvait surmonter tout seul cette difficulté, cet obstacle. « En tant que Nations Unies, nous sommes très heureux de soutenir de telles initiatives et voulons empêcher la propagation du virus COVID-19. Nous voudrions également que les inégalités entre tous les États et les nations soient surmontées », a-t-il dit .

Ensuite, un message vidéo du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a été projeté. Le secrétaire général a remercié le président Ilham Aliyev de cette initiative. Dans son message, le secrétaire général souligne que l'ampleur et la complexité de cette crise nécessitent une réponse globale coordonnée. La seule réponse y est le courage, la clairvoyance et le leadership fondé à la coopération. « Le Mouvement des non-alignés, qui regroupe les deux tiers des États membres des Nations Unies, joue un rôle important dans l'établissement de la solidarité mondiale », a-t-il dit.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a salué le soutien de l'Azerbaïdjan à l'OMS. Il a remercié le gouvernement et le peuple azerbaïdjanais d'avoir approté un soutien financier de 5 millions de dollars à l'OMS et a exprimé sa gratitude au président Ilham Aliyev pour avoir accordé une aide supplémentaire de 5 millions de dollars à l'organisation. Le directeur général a mis en valeur l'importance de la solidarité mondiale et de la coopération internationale dans la lutte contre la pandémie.

Le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a lui aussi remercié le président Ilham Aliyev d'avoir organisé le sommet et a déclaré que le rôle du Mouvement des non-alignés dans la lutte contre la pandémie était indéniable et important. « Nos relations avec l'ONU nous oblige à agir ensemble. En ce qui concerne la lutte mondiale contre ce virus, nous devons mettre de côté toutes frontières politiques, toute idéologie », a-t-il estimé.

Josep Borrell, haut représentant de l'UE et vice-président de la Commission européenne, a déclaré dans un message vidéo que le COVID-19 montrait à quel point les différentes parties du monde étaient interconnectées et qu'il s'agissait d'un appel mondial à l'éveil. Il a salué l'initiative du Mouvement des non-alignés de convoquer un sommet, affirmant qu'il fallait une approche globale et une réponse coordonnée pour vaincre la pandémie.

Le sommet a également réuni les chefs d'État et de gouvernement de plus de 40 États membres.

Étant donné que 120 pays sont représentés au sein du Mouvement des non-alignés, le sommet s'est tenu en format du groupe de contact avec la participation de pays d'Europe, d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine, sur la base du principe de représentation géographique.

Le sommet a confirmé une fois de plus que l'Azerbaïdjan prend non seulement des mesures efficaces pour lutter contre le COVID-19 au niveau national, mais contribue également de manière significative au renforcement de la solidarité et de la coopération contre le coronavirus au niveau régional et mondial.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules