Nouvelles de la ligne de front


Les photos comme preuve de crimes de guerre commis par l’Arménie

Terter, 29 septembre, AZERTAC 

L'armée arménienne continue de pilonner par l'artillerie les localités azerbaïdjanaises et les civils tout au long de la ligne de front. Il existe d'innombrables traces de crimes de guerre commis par l’Arménie dans les villes et villages situés près de la ligne de front. Des civils sont tués, blessés, des maisons détruites et des infrastructures gravement endommagées.

Les correspondants de l’AZERTAC présents près de la ligne de front filment ces crimes de guerre commis par l’Arménie dans le village de Sehlebad de la région de Terter. Que les protecteurs de l'Arménie et la communauté mondiale voient une fois de plus le vrai visage des héritiers du fasciste Njdeh et le fascisme arménien.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules