POLITIQUE


Reza Deghati : Ces derniers jours, j'ai vu des cimetières pillés, des maisons brûlées et des mosquées transformées en étables au Karabagh

Bakou, 30 novembre, AZERTAC

Le vandalisme du patrimoine culturel, spirituel et religieux est incompréhensible et inacceptable. J'en ai été témoin lors de divers conflits. Ces derniers jours, dans le Karabagh, j'ai vu des cimetières pillés, des maisons brûlées et des mosquées transformées en étables, a écrit Reza Deghati, célèbre photojournaliste français d’origine iranienne, dans une publication partagée sur sa page Facebook.

Reza Deghati a noté que la mosquée du XVIIIe siècle du village de Qiyasli, dans la région d'Aghdam, avait été utilisée pour garder des vaches pendant trente ans d'occupation. Il a ajouté que les occupants avaient pris ce qu'ils pouvaient et l’ont brûlée avant de quitter les lieux.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules