POLITIQUE


Le président azerbaïdjanais : Nous entretenons une excellente coopération bilatérale et trilatérale avec tous nos voisins

Bakou, 1er janvier, AZERTAC

Nous avons établi des relations étroites avec les pays voisins dans la région. Car il était auparavant considéré, pour une raison quelconque, que l'Azerbaïdjan avait des alliés traditionnels et que l'Arménie avait des alliés traditionnels dans la région. Nous avons sapé ce concept. Aujourd'hui, tous nos voisins sont nos amis proches. Nous entretenons une excellente coopération bilatérale et trilatérale avec tous nos voisins, a fait savoir le président de la République Ilham Aliyev dans son allocution télévisée à l'occasion de la Journée de solidarité des Azerbaïdjanais du monde et du Nouvel an.

Le chef de l'Etat a évoqué les formats trilatéraux Azerbaïdjan-Géorgie-Turquie, Azerbaïdjan-Iran-Turquie et Azerbaïdjan-Iran-Russie.

« L'Arménie a-t-elle ce format avec d'autres pays ? Non. Cela témoigne de l'exactitude de notre politique. Nous avons privé l'Arménie de ses bastions qu'ils les croyaient depuis de nombreuses années. Parce que nous avons correctement défini notre politique. Nous avons toujours poursuivi notre politique ouvertement. Nous n'avons pris part à aucune aventure contre aucun pays. J'ai dit qu'il n'y aurait pas de mesures ou d'initiatives provocatrices depuis le territoire de l'Azerbaïdjan contre un pays, y compris, avant tout, ses voisins. Ainsi, nous avons gagné le respect dans le monde, dans la région, parmi nos voisins et renforcé notre pays. Ils se sont mis à tenir compte de nous. Ils ont cru et croient en notre parole. J'ai toujours dit que ma parole est aussi forte que ma signature », a marqué le président de la République.

Le chef de l'Etat a souligné que tous ces facteurs avaient joué leur rôle.

« Nous avons détruit l'histoire fausse alléguée par l'Arménie et nous avons fourni à la communauté mondiale suffisamment d'informations sur l'accord de paix de Kuraktchay lors d'événements internationaux. Tout le monde a vu que les Arméniens ne vivent dans la région du Karabagh que depuis 200 ans, ils y ont été réinstallés » a précisé le président azerbaïdjanais.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules