POLITIQUE


Le président Ilham Aliyev a déclaré la ville de Choucha capitale azerbaïdjanaise de la culture

Bakou, 5 janvier, AZERTAC

« Je déclare la ville de Choucha capitale azerbaïdjanaise de la culture. La ville de Choucha le mérite. Je pense qu'elle peut être considérée comme capitale de la culturelle non seulement de l'Azerbaïdjan, mais aussi de toute la région », a estimé le président de la République Ilham Aliyev lors de son entretien par visiopconférence avec Anar Karimov à la suite de sa nommination au poste de ministre de la Culture.

Le chef de l’Etat a fait dit que les travaux de restauration de Choucha avaient déjà été entamés.

« Le parc immobilier et les sites historiques doivent être inspectés, les dégâts doivent être calculés avec précision et nous devons lancer la restauration de Choucha. Cependant, l'apparence d'origine et l'image historique de Choucha doivent être restaurées sans perdre de temps, mais à la fois sans hâte », a marqué le président Ilham Aliyev.

« Les Arméniens ont détruit plus de 60 de nos mosquées. Ils gardaient des porcs et des vaches dans la mosquée d’Aghdam. Une photo récemment publiée par un journaliste arménien sur Internet a une fois de plus mis en colère tout le peuple azerbaïdjanais. Sur cette photo, le bourreau du peuple azerbaïdjanais, l'ancien président arménien Kotcharian, se tient avec ses voyous et ses bandits devant notre mosquée dans la ville d'Aghdam, sous occupation. Des inscriptions insultantes sont visibles sur les murs de la mosquée. Voilà ce qui a dirigé l'Arménie, quel bourreau, quelqu'un avec des valeurs morales si banales ! Ils ont détruit la ville et profané notre mosquée. Ils ont rempli notre mosquée de vaches et de porcs et ont écrit des expressions insultantes sur notre religion et notre peuple sur les murs de la mosquée. C’est lui, Kotcharian, qui a profané la mosquée, fait peindre des images insultantes sur les murs de la mosquée. Sarkissian et lui-même, ils ont détruit nos villes pendant 20 ans. Elles n'ont pas été détruites pendant la guerre. Il est impossible de détruire tellement les villes pendant la guerre. Pendant l'occupation après la guerre, tous les bâtiments et lieux d’habitation ont été démolis. Ce sont des vandales et des barbares, pourtant ils ont dirigé l'Arménie pendant 20 ans », a souligné le président azerbaïdjanais.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules