ECONOMIE


Le point de passage frontalier de Khoudaférin contribuera au développement des liens économico-commerciaux

Téhéran, 11 janvier, AZERTAC

L’ouverture du point de passage frontalier de Khoudaférin revêt une importance pour prendre une part au processus de restauration des territoires de la République d’Azerbaïdjan libérés de l’occupation, élargir encore davantage les liens économiques et faciliter les visites mutuelles des citoyens. Ce point de passage donnera une impulsion au développement des liens économiques et commerciaux entre les deux pays voisins et amis, a déclaré Ali Jahanghiri, gouverneur adjoint aux affaires économiques de l’Azerbaïdjan oriental de l’Iran.

Selon lui, l'ouverture de ce point de passage frontalier garantira la participation des entreprises iraniennes au processus de reconstruction du Karabagh parce que Tabriz est située à proximité du territoire de l'Azerbaïdjan. Elle jouera un rôle très important et décisif en fourniture de l'équipement et des objets nécessaires. Une demande au gouvernement concernant la création d'un poste de contrôle douanier, signé par le gouverneur, est en cours de préparation.

Avec la reconstruction du pont de Khoudaférin, les relations avec la province iranienne d’Azerbaïdjan oriental et les régions libérées de la République d’Azerbaïdjan se développeront. L'établissement et le développement de ces relations est une ligne politique prioritaire pour l'Iran.

Ali Jahanghiri a souligné que l’ouverture du poste de contrôle douanier de Khoudaférin présenterait aux pays de la région, y compris la Turquie, le droit d'utiliser les possibilités de transit de l'Iran.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules