POLITIQUE


La déclaration du Mouvement des non-alignés, présidé par l'Azerbaïdjan, a été faite à la 211e session du Conseil exécutif de l'UNESCO

Paris, 13 avril, AZERTAC

La déclaration du groupe du Mouvement des non-alignés Chapitre UNESCO, présidé par l’Azerbaïdjan, a été prononcée lors de la 211e session du Conseil exécutif de l’UNESCO à Paris.

La déclaration a été présentée par l’Ambassadeur Elman Abdoullayev, délégué permanent de l’Azerbaïdjan auprès de l’UNESCO.

L’AZERTAC présente le texte de la déclaration ci-dessous :

Depuis sa création, le Mouvement des non-alignés (MNA) a joué un rôle fondamental dans le renforcement de la paix et de la sécurité internationales conformément aux principes de Bandung. Compte tenu des graves défis auxquels le système international est confronté aujourd'hui, le Mouvement des non-alignés dénonce l'utilisation de mesures unilatérales contre des nations souveraines. Le Mouvement des non-alignés continuera de préconiser le renforcement des principes du droit international en faveur du multilatéralisme dans le respect de la souveraineté, de l’unité territoriale et de l’intégrité des États, de la non-ingérence dans les affaires intérieures.

Le MNA est également ferme pour la coopération multilatérale, où il agit également en tant qu'initiateur d'événements et de projets multilatéraux, y compris la session extraordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies en réponse à la pandémie COVID-19 qui a été convoquée les 3 et 4 décembre 2020 à l'initiative du Président du Mouvement des non-alignés, M. Ilham Aliyev.

Le MNA salue les efforts de l'UNESCO pour éliminer les impacts négatifs du COVID-19 sur ses domaines d'activités.

Nous saluons et soutenons particulièrement la coalition mondiale pour l'éducation lancée par l'UNESCO pour aider les pays à assurer la continuité du processus d'apprentissage pendant la pandémie COVID-19.

Le Mouvement des non-alignés salue les efforts de l'UNESCO pour la prévention de l'extrémisme violent (PVE) qui s'alignent sur l'ODD 4 sur une éducation de qualité et l'ODD 16 sur la promotion de sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable et en particulier la cible 16.A sur le renforcement des institutions nationales pour prévenir la violence et lutter contre la criminalité et le terrorisme.

Le Mouvement des non-alignés réaffirme son engagement à protéger tous les biens culturels situés sur les territoires de ses États membres et à empêcher l'exportation de biens culturels du territoire occupé en cas de conflit armé, conformément aux principes de la Convention de La Haye de 1954 et de ses Protocoles.

Les États membres du Mouvement des non-alignés expriment leur grave préoccupation face au problème de la non-application des dispositions de la Convention de 1970 sur les moyens d'interdire et de prévenir l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites de biens culturels par les États membres des Nations Unies et exhortent l'UNESCO à identifier les biens culturels exportés illégalement conformément à la convention et aux outils pertinents en la matière.

Le Mouvement réaffirme son attachement à la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO, en tant que contribution importante de la communauté internationale en faveur de la protection du patrimoine culturel immatériel, pour assurer la validité des manifestations culturelles des États, capables d'être transmis d'une génération à l'autre et en tant qu'instrument de paix, de tolérance, de coexistence, de respect des droits de l'homme et de promotion de l'identité et de la diversité culturelle des peuples.

Les États membres du Mouvement des non-alignés déplorent les dommages causés au patrimoine culturel des pays en situation de conflit armé et d'occupation étrangère, ainsi que ceux touchés par des actes terroristes, appellent à la cessation immédiate de ces actes et rappellent aux États parties à la Convention pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé, des dispositions qui y sont contenues pour sauvegarder et respecter les biens culturels et pour interdire, prévenir et, si nécessaire, mettre un terme à toute forme de vol, de pillage ou d'appropriation illicite et à tout acte de vandalisme dirigé contre des biens culturels.

Le MNA appelle la communauté internationale à rappeler à Israël ses obligations en vertu du droit international, y compris les conventions de l'UNESCO. Le Mouvement des non-alignés réitère son appel à la réalisation de la justice et des droits inaliénables, y compris les droits éducatifs et culturels, ainsi qu'aux aspirations nationales légitimes du peuple palestinien dans son État souverain et indépendant de Palestine, avec Jérusalem-Est pour capitale.

Le Mouvement encourage tous les États membres de l'UNESCO à porter à leur attention la Résolution (73/338) sur la proclamation de l'année 2021 « Année internationale de la paix et de la confiance », adoptée à l'unanimité lors de la 73e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Enfin, le Mouvement appelle l’UNESCO à poursuivre ses priorités mondiales en matière d’Afrique et d’égalité des sexes et à donner une approche prioritaire aux petits États insulaires en développement.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules