POLITIQUE


Le président Ilham Aliyev : Nous avons réussi à percer la défense ennemie dès le premier jour et n’avons fait qu’avancer pendant les 44 jours suivants

Bakou, 24 septembre, AZERTAC

Le 27 septembre, le ministre de la Défense m'a informé que nos positions sur la ligne de contact et certaines de nos localités étaient sous le feu de l'artillerie de l'Arménie. Il a été décidé de répondre de manière adéquate, et nous sommes donc entrés en guerre. Il s'est avéré que c'était inévitable, a fait savoir le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, dans son entretien au magazine russe « Natsionalnaïa oborona ».

« Les événements se développaient très rapidement. A la fin du premier jour des opérations militaires, nous avons libéré les hauteurs stratégiquement importantes en direction de Kelbedjer, Mourovdagh et Agdéré, ainsi que 6 villages dont 4 dans la région de Fuzouli et 2 dans la région de Djabraïl. Nous avons réussi à ouvrir une brèche dans la défense ennemie dès le premier jour, et après cela, nous n'avons fait qu’avancer pendant tous les 44 jours », a dit le président de la République.

Abordant le plan de contre-offensive, le président Ilham Aliyev a déclaré que le plan avait été élaboré l'année passée, bien avant le début des affrontements, que des changements y avaient été apportés au cours des opérations militaires.

« C’était plutôt dû au fait que pendant de nombreuses années, il était impossible d'empêcher la moindre fuite d'informations. Nous supposions que l'ennemi était généralement informé des opérations que nous préparions. La zone des opérations de combat est assez limitée et, bien entendu, tout expert militaire peut déterminer où se dérouleront les principales opérations. C'est pourquoi presque tous les jours nous apportions des modifications à notre plan d'opérations de combat. Je tenais des réunions quotidiennes avec la direction du ministère de la Défense, du Service national de protection des frontières, du ministère de l'Intérieur, du Service de sécurité nationale et du Service de renseignement extérieur. Lors de ces réunions, nous identifions les lacunes, planifions et approuvions les opérations pour le lendemain », a précisé le président Ilham Aliyev.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules