MONDE


Recep Tayyip Erdogan : La Turquie enregistre une grande réussite dans la transformation énergétique, les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique

Istanbul, 25 septembre, AZERTAC

En tant que Turquie, nous enregistrons une grande réussite dans la transformation énergétique, les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique, a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan dans son message vidéo au Dialogue de haut niveau de l’ONU sur l’énergie en 2021.

Dans son message, Erdogan a tout d’abord salué les participants, avant d'assurer que le réchauffement climatique et le changement climatique sont parmi les défis les plus importants de l'histoire humaine.

Même les coins les plus reculés du monde sont confrontés aux catastrophes naturelles, aux problèmes de santé et aux difficultés économiques et sociales déclenchés par la crise climatique, a souligné Erdogan avant de poursuivre :

« Cette crise ne peut être gérée que grâce à la coopération mondiale. Pour cela, nous ne devons laisser personne de côté et assurer un partage équitable des charges. Il est évident que le secteur de l'énergie y apportera la contribution la plus importante.

La formule ici est claire: l'utilisation des sources d'énergie traditionnelles doit être réduit, les sources d'énergie renouvelables et propres devraient étendues, l'efficacité énergétique accrue. L'objectif de cette réunion est principalement de se concentrer sur le développement durable, qui résume les questions que j'ai mentionnées. En tant que Turquie, En tant que Turquie, nous enregistrons une grande réussite dans la transformation énergétique, les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique. Nous sommes classés 5ème en Europe et 12ème dans le monde en puissance installée à partir de sources d'énergie renouvelables. Notre part d'énergie renouvelable dans l'énergie électrique installée est de 53%. »

Notant qu'il est clair que la transformation de l'énergie n'est pas un processus facile, le président Erdogan a relevé que ce processus affecte toutes les institutions, les marchés et les consommateurs du secteur de l'énergie, ainsi que ses effets se reflètent dans différents domaines au niveau mondial, aux niveaux national et local.

« C'est pourquoi les approches générales ou uniformes de la conversion de l'énergie doivent être évitées. Des politiques appropriées devraient être élaborées en tenant compte des conditions spécifiques des pays eux-mêmes » a-t-il dit.

« La Turquie continuera à remplir ses engagements. Notre pays, en tant que membre responsable de la communauté internationale, continuera à remplir ses engagements dans la lutte contre la crise climatique et à assurer la transformation de l'énergie propre. Cher Ami, je voudrais remercier le Secrétaire général, M. Guterres, et je souhaite que notre réunion apporte un bienfait pour toute l'humanité », a conclu le chef de l’État turc.

Anadolu

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules