POLITIQUE


Le président azerbaïdjanais : La plus grande responsabilité de l’éclatement de la Seconde Guerre du Karabagh incombe à l'Arménie et aux grands Etats qui ne l'ont pas arrêtée à temps

Bakou, 28 septembre, AZERTAC

La plus grande responsabilité de l’éclatement de la Seconde Guerre du Karabagh incombe à l'Arménie et, en même temps, aux grands Etats qui ne l'ont pas arrêtée à temps, a déclaré le président de la République Ilham Aliyev dans son interview accordé à l’agence de presse turque Anadolu.

« Si le groupe de Minsk avait exercé de fortes pressions sur l'Arménie à temps, l'Arménie se serait sentie dans l'obligation de quitter les territoires occupés. Dans un tel cas, il n'y aurait pas besoin de guerre. Bien que les trois États coprésidant le groupe de Minsk soient les membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, ils n'ont pas exercé cette pression. Ces trois pays sont considérés comme les pays les plus puissants du monde. N'avaient-ils pas des moyens politiques pour pouvoir envoyer ces messages sérieux à l'Arménie ? Ils préféraient simplement la politique du « ni guerre ni paix », a souligné le chef de l’Etat.

Le président azerbaïdjanais a fait savoir qu’il avait demandé à plusieurs reprises aux coprésidents du groupe de Minsk et d'autres grands États d'imposer des sanctions à l'Arménie. « Cela aurait empêché la guerre. Nous avons recouru à tous les moyens pour résoudre le problème de manière pacifique, pour qu’il n’y ait pas de guerre. Je déclarais que nous n'accepterions pas le prolongement de cette situation, que nous libérerions nos propres terres à tout prix. Nous avons juste tenté de donner toutes ses chances à la paix », a estimé Ilham Aliyev.

Le président de la République a précisé que la nouvelle administration arrivée au pouvoir en 2018 en Arménie avait porté un coup dur au processus de négociation en raison de leurs déclarations inappropriées et irresponsables. « Dans cette situation, le groupe de Minsk aurait dû prendre des mesures positives et courageuses, mais ils n'ont fait qu'observer. Cependant, la plus grande responsabilité de l'éclatement de la Seconde Guerre du Karabagh incombe à l'Arménie. Dans le même temps, les grands États qui n'ont pas arrêté l'Arménie à temps portent eux aussi une responsabilité », a dit le président Ilham Aliyev.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules