ACTUALITES OFFICIELLES


Le président Ilham Aliyev a participé à une réunion du Conseil de l’Atlantique Nord VIDEO

Bruxelles, 14 décembre, AZERTAC

La capitale du Royaume de Belgique, Bruxelles, a accueilli le 14 décembre une réunion du Conseil de l’Atlantique Nord.

Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a participé à la réunion.

Les parties ont procédé à un échanges de vues sur la coopération Azerbaïdjan-OTAN et le développement de la coopération sur le plan pratique, la contribution de l’Azerbaïdjan à la mission Soutien résolu en Afghanistan, les questions relatives au développement de la coopération entre l'Azerbaïdjan et l'OTAN dans le cadre du processus d'analyse de la planification et d'autres programmes, ainsi que le rôle de l’Azerbaïdjan dans l’approvisionnement en énergie de l’Europe et les processus régionaux.

Les États membres de l'OTAN ont une fois de plus exprimé leur soutien à l'intégrité territoriale, à la souveraineté et à l'inviolabilité des frontières internationalement reconnues de l’Azerbaïdjan. Il a été évoqué que cette position avait été exprimée à plusieurs reprises dans les documents de sommet de l'OTAN. Les États membres de l'OTAN ont particulièrement souligné le rôle de l'Azerbaïdjan dans la mission Soutien résolu. Le rôle de l'armée azerbaïdjanaise dans l'évacuation de plus de 120 000 civils via l'aéroport de Kaboul a été mis en valeur par des responsables de l'OTAN. Il a été évoqué que l'Azerbaïdjan avait participé à cette mission de 2002 au 27 août 2021 et avait été l'un des derniers pays à avoir quitté l'Afghanistan.

Au cours de la réunion, les parties ont échangé sur des questions d'intérêt mutuel et les représentants des États membres ont trouvé les réponses à leurs questions.

Le président Ilham Aliyev a fourni des informations détaillées sur le rôle de l'Azerbaïdjan dans la région, en particulier sur la nouvelle situation géopolitique établie dans la région après la fin de la guerre, la volonté de l'Azerbaïdjan d'entamer des pourparlers de paix avec l'Arménie, ainsi que les préparatifs pour la délimitation et la démarcation des frontières.

Le chef de l'Etat a dit que près de 20 pays de l'OTAN importaient du pétrole de l'Azerbaïdjan. Il a également ajouté que 4 pays de l'Alliance, dont la Turquie, importaient du gaz de l'Azerbaïdjan et qu'il existait des opportunités pour étendre cette géographie à l'avenir. Il a été souligné que l'Azerbaïdjan était un partenaire fiable dans le domaine de l'approvisionnement énergétique et contribuait à la sécurité énergétique de l'Europe en matière de sources et lignes alternatives.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter