POLITIQUE


Le président azerbaïdjanais invite les investisseurs à investir dans le secteur de l'énergie électrique dans les terres libérées

Bakou, 12 février, AZERTAC

Nous n'utilisons actuellement que de l'énergie propre pour produire de l'électricité en Azerbaïdjan. Nous n'utilisons pas de mazout. Nous n'utilisons pas de charbon. Cependant, de nombreux pays utilisent encore ces produits. Nous utilisons du gaz naturel, de l'eau, du soleil et du vent. Dans cette optique, nous devons créer des sources d'énergie renouvelables pour protéger l'environnement à l'avenir, a déclaré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev dans son interview à l’AZERTAC après la cérémonie d’inauguration de la Centrale électrique « Gobou ».

Le chef de l’Etat a dit qu’un travail très sérieux était en cours aujourd'hui pour engager pleinement les énergies renouvelables, et on voyait les résultats de ce travail. Il a ajouté que les compagnies étrangères, les grandes entreprises investissaient dans ce domaine. « Le mois dernier, une cérémonie d'inauguration des travaux a eu lieu dans le cadre d'un contrat signé entre « ACWA Power », l'une des plus grandes entreprises du secteur, et l'Azerbaïdjan. Un parc éolien de 240 mégawatts sera mis en service l'année prochaine. Des négociations sont en cours avec le groupe BP et la compagnie « Mazdar » des Emirats arabes unis pour construire des centrales solaires », a fait savoir le président de la République.

Le président Ilham Aliyev a invité des investisseurs locaux et étrangers à investir dans ce domaine. « Bien sûr, nous avons un énorme potentiel dans la zone de Kelbédjer-Latchine et d'autres terres libérées. Il y a un potentiel d’énergie électrique confirmé de plus de 9 000 mégawatts, solaire et éolien compris. Notre plus grande capacité se trouve dans la mer Caspienne, et ce n'est pas un hasard si les principales sociétés énergétiques mondiales accordent une grande attention à la mer Caspienne. Nous avons déjà commencé à recevoir des propositions. La capacité de production d'énergie renouvelable en mer Caspienne est estimée à plus de 150 000 mégawatts. Par conséquent, nous devons planifier tout ce travail correctement », a souligné le chef de l’Etat.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules