ACTUALITES OFFICIELLES


Le président Ilham Aliyev présente ses vœux aux Azerbaïdjanais pour le Novrouz VIDEO

Terter, 20 mars, AZERTAC

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et son épouse Mehriban Aliyeva ont mis le feu au bûcher festif dans le bourg de Sougovouchan de la région de Terter.

Ensuite, le chef de l'Etat a adressé ses vœux aux Azerbaïdjanaises et aux Azerbaïdjanais.

L’AZERTAC présente les vœux du chef de l’Etat.

Vœux du président Ilham Aliyev

Chers frères et sœurs,

Je vous présente mes vœux chaleureux pour la fête de Novrouz.

C'est la deuxième fois depuis notre victoire historique que nous célébrons le Novrouz au Karabagh, notre région natale. Je sais que chacun d’entre nous, surtout les anciens déplacés internes, disaient toujours à la veille et pendant la fête que nous célébrerions le prochain Novrouz dans les terres libérées, au Karabagh, et c'est déjà une réalité. C'est la deuxième fois que nous célébrons cette belle fête de printemps dans les terres libérées. Aujourd'hui, j'ai allumé le bûcher festif de Novrouz ici à Sougovouchan, terre ancienne de l'Azerbaïdjan. L'année dernière, j'ai célébré le Novrouz sur la plaine de Djydyr (courses de chevaux) à Choucha, qui est si chère à chacun de nous, et je me suis adressé au peuple azerbaïdjanais depuis là. Je suis heureux que ce soit déjà devenu une tradition de célébrer le Novrouz ici, au Karabagh, notre terre natale.

Sougovouchan est un lieu historique de l’Azerbaïdjan ancien. Le peuple azerbaïdjanais vit dans ces régions depuis des siècles. Cependant, en 1923, la Province autonome du Haut-Karabagh a été fondée illégalement et sans fondement dans notre Karabagh natal. Les beaux endroits du Karabagh ont été inclus dans cette soi-disant entité, y compris la ville de Choucha et le bourg de Sougovouchan. C'était encore une autre injustice, un autre acte d'inimitié envers notre peuple. Parce que le Karabagh et son histoire sont liés au peuple azerbaïdjanais qui y vit depuis des siècles. La soi-disant Province autonome du Haut-Karabagh a existé ici pendant de nombreuses années à l'époque soviétique à des fins purement politiques. Comme vous le savez, les Arméniens ont eu recours à une politique d'agression contre notre peuple, donc notre Karabagh natal et une partie du Zenguézour oriental ont été sous occupation par les Arméniens pendant une trentaine d’années. Il fallait que ça finisse et ça a fini. Nous avons vu qu'aucune négociation ou démarche politique ne nous rapprochait de notre objectif. Nous avons vu et savons que nous devons être plus forts et plus déterminés pour protéger nos droits et rétablir la justice historique. L'État azerbaïdjanais, l'armée azerbaïdjanaise, toutes nos forces armées ont accompli cette mission historique en 2020. Nous avons combattu, fait couler du sang, donné des martyrs, libéré notre patrie de l'occupation arménienne et sommes retournés au Karabagh. Nous nous sommes déjà installés ici, nous sommes revenus ici, nous sommes retournés dans notre patrie. Des travaux d'aménagement paysager à grande échelle sont actuellement en cours dans tout le Karabagh et le Zenguézour oriental. Les villes se reconstruisent, les villages se reconstruisent. Bien sûr, notre objectif principal est d’assurer dès que possible le retour des anciens déplacés internes dans cette terre natale.

Les travaux d'aménagement paysager et de construction battent également leur plein à Sougovouchan. Aujourd'hui, j'ai participé ici à plusieurs cérémonies, dont la restauration de bâtiments résidentiels et la création de zones touristiques. En général, des travaux de construction et d'aménagement paysager sont en cours à la fois au Karabagh et dans le Zenguézour oriental. Nous devons reconstruire avec une grande efficacité plus de 10 000 kilomètres carrés en peu de temps. Parce que pendant l'occupation, l'ennemi répugnant a dévasté toutes nos villes et villages, détruit et profané tous nos sites historiques. Nous sommes une nation qui construit et crée. Bien qu'un peu plus d'un an se soit écoulé depuis la guerre, nous construisons déjà. Je suis convaincu que nous parviendrons à tous les plans et objectifs. En fait, nous y parviendrons déjà. Telles sont les réalités de l'Azerbaïdjan d'aujourd'hui. L'Azerbaïdjan fort d'aujourd'hui est en mesure de faire tout cela. Il y a une volonté politique, il y a une puissance économique, notre peuple est mobilisé, la solidarité nationale est à son apogée et, bien sûr, notre victoire glorieuse et historique est une source de fierté pour chacun de nous. Nous sommes à juste titre fiers d'être citoyens d'un État victorieux. Nous sommes fiers de notre armée et nous sommes fiers de notre peuple. Nous sommes fiers de nos jeunes qui nous ont rendus heureux, et nous serons fiers d'eux pour toujours. Nous sommes retournés pour toujours au Karabagh et au Zenguézour oriental et nous vivrons pour toujours ici dans nos terres historiques.

En regardant ces beaux endroits aujourd'hui, je vois à nouveau à quel point notre terre est belle et à quel point nos montagnes sont majestueuses. Nous ajouterons de la beauté et du plaisir à toute cette beauté historique, et les Azerbaïdjanais y vivront confortablement, dans la paix, la tranquillité et la sécurité. Le garant de la paix et de la sécurité est l'État azerbaïdjanais et les forces armées azerbaïdjanaises.

Je suis heureux de présenter mes vœux à mon cher peuple pour la fête de Novrouz depuis le Karabagh libéré. En ce jour important, je voudrais une fois de plus féliciter tout le peuple azerbaïdjanais pour cette merveilleuse fête. Je veux dire encore une fois que je continuerai à faire de mon mieux pour que l'Azerbaïdjan se développe toujours à grande vitesse, progresse et accomplisse toutes les tâches à venir. Le Karabagh, c'est l'Azerbaïdjan !

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter