MONDE


La dette publique en baisse à 95,6% du PIB dans la zone euro

Rome, 23 avril, AZERTAC

À la fin du quatrième trimestre 2021, le ratio de la dette publique par rapport au PIB dans la zone euro s’est établi à 95,6% contre 97,5% à la fin du troisième trimestre 2021, selon les indications de l’Eurostat.

Dans l’UE, le ratio a également diminué, passant de 89,9% à 88,1%.

Pour la zone euro, la baisse dans le ratio de la dette publique par rapport au PIB est due à la croissance du PIB et à une légère diminution de la dette nominale en termes absolus, tandis que pour l’UE, la dette nominale a continué de légèrement augmenter mais a été compensée par la croissance du PIB.

Par rapport au quatrième trimestre 2020, le ratio de la dette publique par rapport au PIB a diminué tant dans la zone euro (de 97,2% à 95,6%) que dans l’UE (de 90,0% à 88,1%). Ces baisses sont dues au fait que la croissance du PIB prévaut sur la croissance de la dette publique.

À la fin du quatrième trimestre 2021, les titres de créances représentaient 82,6% de la dette publique générale de la zone euro et 82,3% de celle de l’UE. Les crédits constituaient respectivement 14,2% et 14,7%, et le numéraire et dépôts 3,1% de la dette publique de la zone euro et 3,0% de l’UE.

En raison de l'implication des gouvernements de l'UE dans l'aide financière à certains États membres, des données trimestrielles sur les prêts intergouvernementaux sont également publiées. À la fin du quatrième trimestre 2021, la part des prêts intergouvernementaux en pourcentage du PIB représentait 1,8% dans la zone euro et à 1,6% dans l’UE. Ces chiffres sont publiés par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

Par rapport au troisième trimestre 2021, sept États membres ont enregistré une hausse de leur ratio de la dette publique par rapport au PIB à la fin du quatrième trimestre 2021 et dix-neuf autres ont affiché une baisse, tandis que le ratio est resté stable en Allemagne.

Les plus fortes hausses du ratio ont été observées en Slovaquie (+1,8 points de pourcentage – pp), en Tchéquie (+1,5 pp), en Lettonie (+1,3 pp), en Bulgarie (+0,9 pp), en Roumanie (+0,6 pp), à Malte (+0,4 pp) et en Suède (+0,3 pp), tandis que les baisses les plus fortes ont été enregistrées en Grèce (- 8,3 pp), à Chypre (-5,4 pp), en Slovénie (-5,0 pp) et en Italie (-3,8 pp).

Par rapport au quatrième trimestre 2020, sept États membres ont enregistré une hausse et vingt États membres ont enregistré une baisse de leur ratio de la dette publique par rapport au PIB à la fin du quatrième trimestre 2021. Les hausses les plus fortes ont été observées en Tchéquie (+4,2 pp), à Malte (+3,6 pp), en Slovaquie (+3,3 pp), en Roumanie (+1,6 pp), en Lettonie (+1,5 pp), en Allemagne (+0,6 pp) et en Bulgarie (+0,4 pp), tandis que les diminutions les plus fortes ont été observées en Grèce (-13,1 pp), à Chypre (-11,4 pp), au Portugal (-7,8 pp), en Croatie (-7,5 pp), au Danemark (-5,4 pp) et en Slovénie (-5,1 pp).

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules