ACTUALITES OFFICIELLES


Le président Ilham Aliyev reçoit une délégation menée par la sous-secrétaire d'État adjointe américaine VIDEO

Bakou, 27 avril, AZERTAC

Le président de la République d'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a reçu le 27 avril une délégation conduite par la sous-secrétaire d'État adjointe américaine en charge de la politique pour l’Europe du Sud et le Caucase, Erika Olson.

La délégation comprend Andrew Schofer, conseiller suprême du Département d'État américain pour les négociations avec le Caucase, l'ambassadeur des Etats-Unis en Azerbaïdjan Earle Litzenberger, l'ambassadeur des Etats-Unis en Géorgie Kelly Degnan et l'ambassadrice des Etats-Unis en Arménie Lynne Tracy.

Lors de la rencontre, les discussions ont porté sur les perspectives de développement des relations bilatérales entre l'Azerbaïdjan et les États-Unis. Il a été noté que cette année marquait le 30e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre l'Azerbaïdjan et les États-Unis. Au cours de cette période, une coopération fructueuse s'est établie entre les deux pays, notamment dans le secteur de l'énergie.

Les parties ont également procédé à échange de vues sur les questions régionales, discuté de la normalisation des relations entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie et de l’élaboration d’un traité de paix, ainsi que de l'ouverture des communications. Le président Ilham Aliyev a déclaré que la délégation azerbaïdjanaise était prête à entamer des négociations sur le traité de paix.

Le chef de l'Etat a souligné la dévastation perpétrée par l'Arménie sur les territoires azerbaïdjanais pendant une trentaine d’années d'occupation, la destruction du patrimoine culturel matériel azerbaïdjanais, dont plus de 60 mosquées, et leur utilisation comme écuries. Notant que l'Arménie avait posé un grand nombre de mines dans les territoires pendant l'occupation, le président Ilham Aliyev a mis en valeur le problème des mines terrestres auquel l'Azerbaïdjan était confronté et a souligné l'importance du soutien des Etats-Unis à cet égard.

Au cours de la conversation, le chef de l'État a déclaré que plus de 4000 Azerbaïdjanais avaient été portés disparus depuis la première guerre du Karabagh, dont beaucoup avaient été torturés, tués et enterrés dans des fosses communes par l'Arménie. Il a souligné l'importance de la fourniture des informations sur l'emplacement de ces cimetières par l'Arménie, soulignant la nécessité du soutien du gouvernement américain à cet égard.

Les parties ont également échangé des vues sur la garantie d'une paix, d'une stabilité et d'une sécurité durables dans la région et sur d'autres questions d'intérêt commun.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter