MONDE


Bloomberg : Le prix du baril de pétrole pourrait grimper à 360 dollars

Bakou, 2 juillet, AZERTAC

Selon les prévisions des analystes de la banque JP Morgan Chase, si la Russie réduit considérablement l'offre de pétrole en réponse aux sanctions occidentales, le prix du baril de pétrole pourrait atteindre 360 dollars, selon une publication partagée sur le site de l'agence Bloomberg.

Une diminution de l'approvisionnement en pétrole russe de 3 millions de barils par jour entraînera une augmentation du prix du carburant à la bourse de Londres à 190 dollars. Une baisse de 5 millions de barils par jour de l'approvisionnement en pétrole de la Russie est considérée comme le pire des scénarios. Dans ce cas, le prix peut augmenter à 360 dollars.

Les analystes de la banque JP Morgan Chase estiment que la Fédération de Russie peut franchir cette étape si le prix du pétrole russe est limité par les États-Unis et l'Union européenne. Ainsi, au sommet du groupe G7, les dirigeants ont promis d'envisager la possibilité d'une telle restriction.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules