POLITIQUE


Forum international des médias : le 4ème panel a été axé sur les « Perspectives de coopération internationale des médias azerbaïdjanais »

Choucha, 23 juillet, AZERTAC

Le quatrième panel du Forum international des médias a été consacré au thème les « Perspectives de coopération internationale des médias azerbaïdjanais ».

Lors du panel animé par le directeur de la recherche politique et des publications de l'Université ADA, Damjan Krnjevic Miskovic, sont intervenus des orateurs tels que le président du Conseil d'administration de l'Agence de presse nationale d'Azerbaïdjan (AZERTAC), Aslan Aslanov, le directeur de projet de l'Organisation des États turciques, Ersin Aydogan, le premier directeur adjoint de l'Agence pour l'information et les communications sous l'administration du président de la République d'Ouzbékistan, Dilshod Saidjanov, le chef du groupe de travail sur les relations internationales et la planification stratégique de l'Agence de développement des médias de la République d'Azerbaïdjan (MEDIA), Rassim Baghirov, et le directeur général de la chaîne de télévision CBC TV, Vugar Khalilov.

Au cours du panel, les discussions ont porté sur les perspectives de coopération internationale des médias azerbaïdjanais, la plate-forme médiatique azerbaïdjanao-turque, ainsi que le partenariat médiatique au sein de l'Organisation des États turcs.

Soulignant l'importance du forum du point de vue de la discussion des nouvelles tendances dans les médias, le président du Conseil d'administration de l'AZERTAC, Aslan Aslanov, a déclaré que le succès des médias dans la coopération internationale dépendait des facteurs tels que le professionnalisme, le respect des traditions journalistiques, l'application de nouvelles technologies et la protection de la réputation d'une source d'information fiable. « A l’époque des médias sociaux, le besoin de sources d'informations fiables ne cesse d'augmenter. Pour cette raison, les institutions médiatiques, en particulier les agences de presse, préfèrent travailler avec des partenaires qui ont une expérience dans la production de nouvelles et qui se distinguent par l'exactitude de leurs informations. D'autre part, les tendances de l'ère moderne se présentent comme un facteur nécessitant l'importance de la coopération internationale entre les médias », a déclaré Aslan Aslanov.

Notant que les principales orientations de la coopération internationale dans le domaine des médias comprenaient l'échange d'informations par les médias et l'utilisation mutuellement bénéfique de pratiques avancées, Aslan Aslanov a déclaré : « Une telle approche permet aux organismes médiatiques de s'organiser et d'utiliser largement des outils tels que des conférences et séminaires afin de faire l’analyse des problèmes des médias. La concentration d'organisations médiatiques du monde entier dans de telles institutions internationales signifie l'accumulation de grandes connaissances pratiques et théoriques. Pour cette raison, il est important que les médias azerbaïdjanais soient représentés dans les organisations médiatiques internationales. Je pense que les relations internationales des médias azerbaïdjanais sont maintenant plus actives et étendues. Je suis convaincu que les réformes mises en œuvre dans le domaine des médias et les innovations existantes contribueront à élargir encore davantage la coopération internationale entre les médias.

Le directeur de projet de l'Organisation des États turciques, Ersin Aydogan, a parlé des activités de l'organisation. Il a déclaré que l'Organisation des États turciques se présentait comme une plateforme commune entre les États turciques après la guerre de 44 jours, ce qui renforçait son importance dans le contexte des réalités géopolitiques modernes. Soulignant l'importance d'empêcher la diffusion de fausses nouvelles, le directeur du projet a déclaré : « Il est nécessaire de soutenir plus vigoureusement les médias dans la lutte contre la désinformation. Pour cette raison, l'attention croissante portée aux activités des institutions médiatiques dans un climat de coopération mutuelle joue désormais un rôle plus important ».

Le premier directeur adjoint de l'Agence pour l'information et les communications sous l'administration du président de la République d'Ouzbékistan, Dilshod Saidjanov, a parlé de la coopération entre les pays turcophones. Il a dit : « Pendant le gouvernement du leader national Heydar Aliyev et du président Ilham Aliyev, une puissante armée des médias a été créée en Azerbaïdjan. Pendant la guerre patriotique, la transmission des informations précises par le président Ilham Aliyev au monde par le biais des médias internationaux a joué un rôle exceptionnel dans la victoire de l'Azerbaïdjan dans la guerre de l'information. Ses déclarations et interviews ont été largement diffusées dans les médias internationaux et sur les réseaux sociaux. Cette information a été publiée partout. Le public regardait également ces processus. C'est une grande réussite. Notre agence nationale d'information UZA coopère étroitement avec l’AZERTAC. Je crois que cela apportera une contribution importante au renforcement des relations entre nos nations ».

Le chef du groupe de travail sur les relations internationales et la planification stratégique de l'Agence de développement des médias, Rassim Baghirov, a déclaré que l'établissement de la coopération dans le domaine des médias était une question prioritaire pour l'Azerbaïdjan. Il a souligné que la coopération dans le domaine des médias jouait un rôle important dans les relations internationales.

Le directeur général de la chaîne CBC TV, Vugar Khalilov, a souligné dans son intervention que les médias azerbaïdjanais avait fait preuve de professionnalisme pendant la Seconde guerre du Karabagh. Il a déclaré : « Ce professionnalisme peut constituer un exemple pour n'importe qui. D'autres médias peuvent également bénéficier de cette expérience. Les médias azerbaïdjanais n'ont pas publié d'articles haineux pendant la guerre ni manifesté d'hostilité envers les populations voisines et se sont contentés de transmettre la vérité à la communauté internationale ».

Le Forum international des médias a terminé ses travaux.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules