MONDE


L’UNICEF : la guerre en Ukraine a perturbé l’éducation de plus de 5 millions d’enfants

L’UNICEF : la guerre en Ukraine a perturbé l’éducation de plus de 5 millions d’enfants

Bakou, 25 janvier, AZERTAC

La guerre en cours en Ukraine a perturbé l’éducation de plus de cinq millions d’enfants, selon le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

« Les écoles et les structures d’éducation de la petite enfance apportent un sentiment essentiel de stabilité et de sécurité aux enfants, et le fait de ne pas apprendre pourrait avoir des conséquences tout au long de la vie », a déclaré Afshan Khan, Directeur régional de l’UNICEF pour l’Europe et l’Asie centrale. Alors que plus de 1,9 million d’enfants avaient accès à des « possibilités d’apprentissage en ligne et que 1,3 million d’enfants étaient inscrits à une combinaison de leçons en personne et virtuelles, les récentes attaques contre l’infrastructure énergétique de l’Ukraine ont provoqué des coupures de courant généralisées ». Ce qui a laissé presque tous les enfants ukrainiens sans accès durable à l’électricité.

2 enfants réfugiés ukrainiens sur 3 ne sont pas inscrits dans le système éducatif du pays d’accueil

Dans ces conditions, même une participation à des classes virtuelles reste « un défi permanent ». « Il n’y a pas de bouton de pause possible. Il n’est pas possible de simplement reporter l’éducation des enfants et d’y revenir une fois que d’autres priorités auront été traitées, sans risquer l’avenir de toute une génération », a ajouté Mme Khan.

En dehors de l’Ukraine, la situation est également préoccupante. Environ deux enfants réfugiés ukrainiens sur trois ne sont pas actuellement inscrits dans le système éducatif du pays d’accueil, a détaillé l’agence onusienne.

Selon l’UNICEF, plusieurs facteurs sont à l’origine de cette situation, notamment le manque des capacités des structures éducatives. Au début de la crise et tout au long de l’été, de nombreuses familles de réfugiés ont aussi opté pour l’apprentissage en ligne, au lieu de fréquenter les écoles locales, dans l’espoir de pouvoir rentrer rapidement chez elles.

Dans les pays qui accueillent des réfugiés, l’UNICEF demande que l’on donne la priorité à l’intégration des enfants réfugiés ukrainiens dans les systèmes éducatifs nationaux à tous les niveaux d’enseignement. Lorsque l’accès au système éducatif ne peut pas être assuré immédiatement, l’UNICEF appelle à la mise en place de multiples voies d’apprentissage, en particulier pour les enfants en âge de fréquenter l’école secondaire.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules