RÉGIONS


Les Arméniens maintiennent toujours les localités non loin de la ligne de contact sous le feu

Terter, 6 février, AZERTAC

Le représentant personnel du Président en exercice de l’OSCE, Andrzej Kasprzyk, et son aide de camp Mikhail Olaru, ont visité le 6 février la région de Terter.

Lors d’une rencontre dans les locaux du Pouvoir exécutif de la région de Terter, les représentants de l’OSCE ont été informés sur les problèmes engendrés par les tirs des troupes arméniennes sur les localités, les difficultés auxquelles est confrontée la population vivant non loin de la ligne de front.

Le chef du Pouvoir exécutif de la région de Terter, Musteguim Mammadov, a dit que les localités situées non loin de la ligne de contact étaient toujours sous le feu des troupes armées arméniennes, ce qui empêchait la population de s’occuper des travaux agricoles.

Il a été noté que le cessez-le-feu avait été violé à 481 reprises depuis le dernier suivi qui avait eu lieu le 8 novembre 2017. L’Armée arménienne tirait à des armes de gros calibre surtout sur les villages de Gapanly, Hassangaïa, Tchaïly, Chykharkh, Gazian, Gaïnag et Hussenli. En conséquence, il était impossible de récolter le coton à la machine dans les villages de Gapanly et Gazian. Les habitants de ces deux villages récoltaient le coton à la main dans la nuit, ce qui conduisait à la hausse du coût du produit.

Enfin, le représentant personnel du Président en exercice de l’OSCE a exprimé ses remerciements pour l’information détaillée.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules