Nouvelles de la ligne de front


Une cité des personnes déplacées à Terter pilonnée par l’ennemi

Terter, 12 octobre, AZERTAC 

Incapable de résister aux attaques de l'armée azerbaïdjanaise, les forces armées arméniennes pilonnent des localités et des maisons situées tout au long de la ligne de front. Comme dans les autres régions de la ligne de front, des civils ont été tués et blessés à la suite du bombardement des localités dans la région de Terter, des maisons et des infrastructures étant gravement endommagées.

Selon des informations préliminaires, 91 maisons appartenant à des habitants de la ville de Terter et des villages de la région ont été détruites, 411 maisons, 51 immeubles d’habitation, 52 infrastructures sociales, industrielles et commerciales, 14 bâtiments administratifs ont été endommagés. Une cité construite pour 1 170 familles déplacées dans la région de Terter a également été gravement endommagé par les tirs d'artillerie de l'ennemi. Sur les 34 bâtiments résidentiels de la cité, 29, ainsi qu’une école maternelle, un bâtiment administratif, un centre communautaire, une chaufferie, un point médical, une école de musique, une école secondaire sont devenus inutilisables.

L'Arménie commet des crimes de guerre en tirant sur des localités, utilise des moyens terroristes contre des civils et enfreint gravement le droit international humanitaire.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules