l’Agence de Presse Nationale d’Azerbaïdjan

MONDE

Perte de biodiversité : l’accélération du taux d’extinction déclenche un effet domino

Perte de biodiversité : l’accélération du taux d’extinction déclenche un effet domino

Bakou, 23 mai, AZERTAC

La diversité des animaux, des plantes et des micro-organismes de la planète est menacée par des facteurs tels que le changement d'utilisation des terres, l'urbanisation, la surexploitation, la pollution et le changement climatique, a déclaré mercredi l'ONU, appelant à une action immédiate pour protéger un million d'espèces de l'extinction, selon le site officiel de l’ONU.

L’appel lancé à l’occasion de la Journée internationale de la diversité biologique exhorte les gouvernements à mettre pleinement en œuvre un accord historique visant à stopper et inverser la perte de nature d’ici le milieu du siècle, adopté par 196 États membres en 2022.

Le Cadre mondial pour la biodiversité Kunming-Montréal vise à restaurer les écosystèmes tout en créant des emplois, en renforçant la résilience et en stimulant le développement durable.

Nommé d'après les villes de Chine et du Canada où les négociations ont eu lieu, il est également connu sous le nom de Plan pour la biodiversité.

Des mesures concrètes incluent la protection de 30% des terres, des zones côtières et des eaux intérieures de la planète d’ici 2030.

Le « réseau » de la biodiversité se défait

Dans son message pour marquer la Journée internationale, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a averti que le « réseau complexe de biodiversité » qui soutient toute vie sur Terre « se défait à une vitesse alarmante – et que l’humanité en est responsable ».

« Nous contaminons les terres, les océans et l’eau douce avec une pollution toxique, détruisons les paysages et les écosystèmes et perturbons notre précieux climat avec des émissions de gaz à effet de serre », a-t-il déclaré.

Le chef de la biodiversité de l’ONU, David Cooper, a ajouté que toute une série d’espèces sont de plus en plus en danger.

Les amphibiens en sont un exemple, en particulier dans certaines zones tropicales, où ils sont confrontés à une combinaison de changements d’affectation des terres, de changements climatiques et de maladies.

Les récifs coralliens menacés

« Une autre catégorie majeure réellement menacée est celle des récifs coralliens… en raison de l'interaction du changement climatique avec le développement côtier, la surpêche, etc », a-t-il dit à ONU Info. « Nous perdons des récifs coralliens à cause du blanchissement des coraux et d’autres problèmes liés au changement climatique ».

De nombreuses espèces importantes d’insectes responsables de la pollinisation des fruits et légumes pourraient également disparaître.

« Déjà, pour ces cultures pollinisées par les animaux, le potentiel de rendement, le potentiel de production, est inférieur d'un tiers à ce qu'il serait en raison du déclin de l'abondance et de la diversité des pollinisateurs », a-t-il ajouté.

Le Cadre mondial Kunming-Montréal pour la biodiversité offre une voie vers le rétablissement, et à l’occasion de la Journée internationale, l’ONU a exhorté les gens du monde entier à soutenir sa mise en œuvre.

S'exprimant lors d'une célébration à Nairobi, la Directrice du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), Inger Andersen, a souligné que « la biodiversité n'est pas qu'un mot, c'est la vie ». « Et ce plan… que les États membres ont conçu est le plan pour la vie, et donc la mise en œuvre de ce plan est primordiale », a-t-elle dit.

Harmonie avec la nature

Comme l'a souligné M. Cooper, les jeunes sont d'importants défenseurs du plan et ont joué un rôle essentiel dans les négociations qui ont mené à son adoption.

Avec d'autres groupes vulnérables tels que les enfants, les femmes, les peuples autochtones et les communautés d'ascendance africaine, ce sont eux qui souffrent le plus des impacts négatifs de la perte de la nature, a déclaré Heitor Dellasta du Réseau mondial des jeunes pour la biodiversité (GYBN), s'exprimant lors de l'événement à Nairobi.

Il a affirmé que le Plan pour la biodiversité « peut nous mettre sur la bonne voie vers un monde vivant en harmonie avec la nature, mais seulement s'il est pleinement mis en œuvre, appliqué par tous, et ne laisse personne de côté ».

Effet domino

Alors que près d’un million d’espèces sont actuellement menacées d’extinction, l’Université des Nations Unies (UNU) de Bonn a attiré l’attention de son côté sur les « co-extinctions » : la réaction en chaîne qui se produit lorsque la disparition complète d’une espèce en affecte une autre.

Cette question est abordée dans la dernière édition du rapport de l’UNU sur les risques de catastrophe interconnectés.

Parmi les animaux en danger se trouve la tortue gaufrée, l’une des espèces vivantes les plus anciennes de la planète. Cette histoire tragique de perte de biodiversité se déroule au cœur des plaines côtières du sud des États-Unis.

Leur nombre réduit n’est pas seulement problématique pour la survie de la tortue en tant qu’espèce, car ces animaux jouent également un rôle essentiel dans la préservation de l’équilibre délicat de leur habitat côtier.

Rôle crucial pour d'autres espèces

Les tortues gaufrées ne sont pas de simples occupantes de leur habitat. Ce sont des architectes, sculptant des écosystèmes et fournissant des sanctuaires à plus de 350 autres espèces. Avec leurs pattes avant fonctionnant comme des pelles, elles creusent des terriers dont la taille varie de 6 à 9 mètres de long et de 1,8 à 2,5 mètres de profondeur.

Des petits insectes aux plus grands amphibiens, chaque organisme joue un rôle vital dans le réseau complexe de vie de l'écosystème fourni par ces terriers. Pour certains, les terriers de la tortue gaufrée sont un refuge sûr pour se reproduire et nourrir leur progéniture, tandis que pour d’autres, ils offrent un répit contre les prédateurs et les éléments.

Si la tortue gaufrée venait à disparaître, il est probable qu’un effet domino se ferait sentir dans tout l’écosystème.

Parmi les plus vulnérables se trouve la grenouille gaufrée sombre, en voie de disparition, une espèce déjà au bord de l’extinction. Dépendant des terriers de la tortue pour s'abriter et survivre, la disparition de la tortue mettrait très probablement également en danger la survie de cette espèce de grenouille.

Le rôle des humains

En mettant davantage en lumière les co-extinctions, l'UNU a déclaré que les activités humaines intenses, telles que le changement d'affectation des terres, la surexploitation, le changement climatique, la pollution et l'introduction d'espèces envahissantes, provoquent une accélération de l'extinction qui est au moins des dizaines à des centaines de fois plus rapide que le processus naturel d’extinction.

Au cours des 100 dernières années, plus de 400 espèces de vertébrés ont par exemple disparu.

Les écosystèmes sont construits sur des réseaux complexes de connexions entre différentes espèces, comme l’indique l’exemple de la tortue gopher et de la grenouille gopher sombre.

L’effet domino pourrait conduire à l’extinction d’un plus grand nombre d’espèces, voire même à l’effondrement d’écosystèmes entiers.

Avec près d’un million d’espèces végétales et animales actuellement menacées, l’effet d’entraînement de l’extinction d’une seule espèce peut en affecter d’innombrables autres, perturbant ainsi les fonctions écologiques vitales.

La loutre de mer

La loutre de mer, une espèce en voie de disparition, fournit un autre exemple de dépendances complexes au sein des écosystèmes. Ayant élu domicile dans les forêts de varech du Pacifique, elles étaient autrefois abondantes, mais sont maintenant localement menacées en raison de la chasse incessante pour leur fourrure dans le passé.

Dans une danse écologique finement réglée, les loutres de mer se nourrissent d'oursins, stoppant ainsi la croissance effrénée des populations d'oursins. Sans la présence de loutres, ils sévissent, transformant les forêts luxuriantes de varech en « landes à oursins » désolées.

Mais la disparition des loutres de mer aurait des impacts qui s'étendraient bien au-delà de la seule disparition du varech, a déclaré l'UNU. Plus de 1.000 espèces – dont des requins, des tortues, des phoques, des baleines, des oiseaux et une multitude de poissons – dépendent de ces refuges sous-marins pour leur existence même.

Interdépendance

Faire face à la crise de la biodiversité nécessite une approche multiforme qui reconnaît l’interdépendance des risques et des solutions.

L'un des objectifs consiste à réduire par dix le taux d'extinction de toutes les espèces d'ici le milieu du siècle et à augmenter l'abondance des espèces sauvages indigènes à des niveaux sains et résilients, a déclaré Zita Sebesvari, Directrice adjointe de l'Institut pour l'environnement et la sécurité humaine de l'UNU et auteure principale du Rapport sur les risques de catastrophe interconnectés.

« Même si les stratégies d’adaptation, telles que la restauration et la protection des corridors verts entre les habitats animaux, offrent un certain répit, la lutte contre les causes sous-jacentes de l’extinction reste cruciale, car cet objectif ne peut être atteint tant que nous risquons d’accélérer les extinctions », a-t-elle expliqué.

Partagez l’information sur les réseaux sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Des certificats ont été remis aux participants du programme de stages de l'AZERTAC

Les bienfaits du café pour la santé

Les agences humanitaires de l’ONU dénoncent l’attaque effroyable contre l’unique maternité d’El Fasher, au Soudan

Une délégation de la Banque mondiale reçue à la Banque centrale d’Azerbaïdjan

L’œuvre de Mahsati Gandjavi sur le portail littéraire italien

L’ANAMA : La semaine dernière, une superficie de 946 hectares a été nettoyée de mines et de munitions non explosées

La Banque mondiale annonce un financement de 700 millions de dollars pour l'Egypte

Nouvelle Calédonie : « les indépendantistes » exigent « la libération » des militants transférés en métropole

La Chine lance un nouveau satellite astronomique

Le régime de confinement spécial prolongé en Azerbaïdjan

L'Union européenne adopte le 14e paquet de sanctions contre la Russie

Les cours du pétrole en régression sur les bourses mondiales

Bakou : le Forum de l’action climatique de l’Organisation de jeunesse du MNA termine ses travaux VIDEO

Le président Ilham Aliyev présente ses condoléances au président russe et au chef du Daghestan

Corée du Sud : Une vingtaine de cadavres retrouvés dans l'incendie de l'usine d'Aricell

Quinze policiers tués dans des attaques au Daghestan

La FAO signe un accord de 25 millions de dollars en vue d'améliorer la sécurité alimentaire en Somalie

Plus de mille pèlerins sont décédés lors de l'accomplissement des rites du Hajj

Macédoine du Nord : le Parlement approuve le nouveau gouvernement

France/Nouvelle-Calédonie : le leader indépendantiste Christian Tein bientôt placé en détention provisoire en métropole

Trois athlètes azerbaïdjanais disputeront le Beach Wrestling World Series de Saint-Laurent-du-Var

ONU : Les déplacements internes vont exploser avec la multiplication des conflits et de la crise climatique

France : La mère de Nahel appelle à une « marche silencieuse » pour commémorer la mort de son fils

Les cours du pétrole en régression sur les bourses mondiales

Les positions de l’armée azerbaïdjanaise de nouveau soumises à des tirs

France : un homme condamné à 12 mois de prison pour des tags racistes sur une mosquée à Beauvais

Une vague de chaleur provoque une panne d’électricité géante dans les Balkans

Mayotte : près de 200 cas de choléra, trois foyers actifs dans la commune de Mamoudzou

La chaîne Euronews diffuse une interview avec le président Ilham Aliyev VIDEO

L’Euronews publie un article intitulé « Gamesummit 2024 : Concours palpitants, expositions et discours instructifs sur les jeux vidéo »

Le prix du baril de pétrole azerbaïdjanais enregistre une progression sur les bourses

Burkina Faso : Suspension de la diffusion de TV5 Monde-Afrique pour six mois

Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe : Temps forts de la session plénière d'été 2024

Un séisme s’est produit en mer Caspienne

Inde: le bilan de la tragédie de l'alcool contaminé s’alourdit

Le président azerbaïdjanais : Une approche très réfléchie de l'utilisation des énergies renouvelables doit être appliquée

Championnat d'Europe d'aviron : la rameuse azerbaïdjanaise Diana Dimtchenko devient championne

Paris 2024 : la Seine toujours trop polluée, à un mois et demi des épreuves

Le président Ilham Aliyev : L'Azerbaïdjan n'est pas seulement attractif pour ceux qui investissent dans les sources d'énergie traditionnelles, y compris les énergies renouvelables

Les positions de l’armée azerbaïdjanaise subissent des tirs

Les lutteurs azerbaïdjanais disputeront les championnats d’Europe U17

Royaume-Uni : la dette publique atteint son niveau le plus élevé depuis 1961

L’ambassadeur du Kirghizistan en Azerbaïdjan arrive au terme de son mandat

Des pluies torrentielles font 38 morts et deux disparus dans un district du sud de la Chine

L’OMS préoccupée par l’augmentation des cas de choléra dans le monde

Corée du Sud : le chef de la diplomatie discute avec ses homologues américain et japonais

Le Conseil exécutif de l’OMM prend de grandes décisions axées sur l’action

Israël convoque l’ambassadeur d’Arménie pour une « réprimande sévère »

Sondage Législatives : forte progression du RN, la gauche s'affirme, le camp Macron se maintient

Le prix du baril de pétrole azerbaïdjanais en baisse sur les bourses

Le président de la République et son épouse participent à l’inauguration du nouveau bâtiment de l’Institut de botanique et inspectent les travaux réalisés dans le Jardin botanique à Bakou VIDEO

Lutte gréco-romaine : l’équipe azerbaïdjanaise remporte 6 médaille au Jeux BRICS

Les cours du pétrole augmentent sur les bourses mondiales

La coopération dans la réalisation des initiatives de l’Azerbaïdjan pour la lutte contre le changement climatique au menu de discussions

La 29e Réunion de haut niveau consacrée à la COP29 poursuit ses travaux à Zenguilan

Carlyle Corbin : Réunir les représentants des territoires coloniaux est une très bonne initiative

Communiqué de presse de la Présidence de la République

Explosion d’une mine à Djabraïl : un employé de l’ANAMA est mort

La Corée du Sud reconsidérera la question de l'armement de l'Ukraine

New York : Le Groupe d’initiative de Bakou organise une conférence consacrée au colonialisme VIDEO

L’été arrive en Azerbaïdjan

La France n’a pas autorisé à embarquer à l’aéroport certains individus allant assister à une conférence du Groupe d’initiative de Bakou au siège de l’ONU

La présidence azerbaïdjanaise réussie du Mouvement des non-alignés nous a inspiré pour accueillir la COP29

Haïti : La situation des déplacés internes inquiète, alertent les Nations unies

L’Azerbaïdjan et l’Italie discutent des perspectives de coopération militaire et technique

L’engagement du président sénégalais en faveur de la campagne de GAVI pour la souveraineté vaccinale

La Commission européenne lance un avertissement à la France, l'Italie et à six autres pays pour leur déficit budgétaire

L'Union européenne adopte un quatorzième train de sanctions contre la Russie

Évolution mitigée des cours du pétrole sur fond de risques menaçant l’offre et d’inquiétudes liées à la demande

UNICEF : La pollution atmosphérique a un impact de plus en plus important sur la santé humaine

Türkiye : Neutralisation de cinq terroristes dans l'est du pays, dont un recherché dans la catégorie rouge

Le prix du baril d’Azéri Light enregistre une hausse sur les bourses

L’ICESCO appelle à la solidarité et à renforcer l’effort humanitaire pour préserver la dignité des réfugiés

Pluies torrentielles au Salvador : Plus de 800 personnes évacuées

Jeux BRICS : Une lutteuse azerbaïdjanaise remporte l’or

L’œuvre de Muhammad Fuzuli dans les médias étrangers

La 29e Réunion de haut niveau consacrée à la COP29 poursuit ses travaux par des panels VIDEO

Bakou abrite un Forum d’action climatique de l’Organisation de la jeunesse du Mouvement des non-alignés VIDEO

Les incendies de forêt font rage dans le nord de la Californie

Le Groupe d’Initiative de Bakou tiendra sa conférence consacrée au colonialisme au siège de l’ONU à New York

L'état d'urgence démographique déclaré en Corée du Sud

Quatorze judokas azerbaïdjanais entreront en lice aux Jeux BRICS

Hikmet Hadjiyev: La politique de la France dans le Caucase du Sud ne contribue en aucune manière à faire avancer l’agenda de paix

Tchad : Un incendie déclenche des explosions dans un dépôt de munitions

Deux Azerbaïdjanais disputeront le Championnat d'Europe d'aviron

Entretien téléphonique entre les chefs de la diplomatie azerbaïdjanaise et pakistanaise

Ilham Aliyev : Résoudre les problèmes des petits États insulaires sera l'une des questions prioritaires à l'ordre du jour de notre présidence de la COP29

Emmanuel Macron face au blocage des institutions : deux options possibles

La Russie et la Corée du Nord signent un traité de partenariat stratégique global

La voie semble désormais ouverte pour que Mark Rutte succède à Jens Stoltenberg

Cérémonie d'ouverture officielle de la 29e Réunion de haut niveau consacrée à la COP29 à Bakou VIDEO

EURO 2024 : La Türkiye remporte la victoire lors du premier match du groupe F

Une délégation de l’Assemblée nationale hongroise entame une visite à Aghdam

L’Arménie coopèrera avec KNDS France dans le domaine militaro-technique

Des soldats nord-coréens ont franchi la MDL pour la 2e fois

Judo : Les Azerbaïdjanais brillent en Slovénie

Une explosion dans une zone d'entraînement militaire tchèque fait neuf blessés

Türkiye / Aviation civile : le nombre de passagers en hausse de 10,4% en 2024

Djeyhoun Baïramov et Hakan Fidan discutent des préparatifs du Sommet informel de l’Organisation des États turciques prévu à Choucha

Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse